Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 14:41

mondialduballon12.jpgJe vous propose un vol en ballon, en V.I.P. malgré la froidure de l'hiver. De la préparation à l'atterrisage toutes les phases sont présentées en Images. Histoire de sortir un instant de mes sentiers, voir de plus haut...mère nature!
Photographies accompagnées d'un petit reportage sur le Mondial du Ballon, organisé tous les deux ans à Chambley, en Lorraine.....
mondialduballon16.jpg

mondialduballon30.jpg
 

 Good Morning Chambley!

 

Tout commence un vendredi d’automne, par un jour sans vent, dans le parc du château de la Muette ! Sous les yeux médusés de la foule, en présence du roi louis XVI et de Marie Antoinette, observé de loin par monsieur Benjamin Franklin, accompagné par des cris d’effroi et de stupéfaction, s’élève lentement un ballon de papier et de chiffon d’un volume de 2200 m3 ! A son bord, pour le premier vol de l’histoire de l’humanité, Pilâtre de Rozier et le Marquis d’Arlandes saluent l’assistance hébétée par ce jour historique où l’homme se libéra enfin de l’apesanteur. Le premier ballon à air chaud quitte les lieux et monte rapidement à près de 1000 mètres à l’aplomb des Tuileries, le premier vol humain dure environ 20 minutes pour finir sa course folle, pour l’époque, sur la Butte aux Cailles, non loin de la place d’Italie !

mondialduballon29.jpg

mondialduballon3.jpg
 Le premier prototype, avait pris son envol aux abords de la papeterie des frères Montgolfiers au début de l’été, de cette année 1783, et parcouru près de 2000 mètres en dix minutes, annonçant une ère nouvelle pour l’homme ! Le château de la Muette donna naissance à une autre révolution, culinaire cette fois, puisqu’il accueillit en son heure un certain Parmentier qui y acclimata les premiers plans de pomme de terre après bien des pérégrinations, la plus savoureuse affirmant que ce tubercule engendrait la lèpre. Jean François Pilâtre de Rozier, né le 30 mars 1757, à Metz, intendant du roi au sein des cabinets de physique, chimie et d’histoire naturelle, à Paris, des 1781, expérimentateur courageux et spécialiste des gaz, rencontra un certain Etienne de Montgolfier à qui il offrit ses services.
Valorisant immédiatement le concept il améliore considérablement la technique de construction de l’enveloppe du ballon, un papier collé sur une trame de toile ! Le marquis d’Arlandes, conquis par le projet, contribua largement au succès du vol de ce vendredi, 23 novembre 1783. Aujourd’hui encore, sur le site de l’ancienne base de l’Otan de Chambley, au cœur du parc régional de Lorraine, une équipe solidaire de permanents, de bénévoles et de sponsors, orchestrée par Philippe Buron Pilâtre, perpétue l’action de ces hommes du passé qui ont marqué l’histoire de leur génie.

 

mondialduballon14.jpg mondialduballon11.jpg

mondialduballon17.jpg


mondialduballon15.jpg



 6h00 du mat, j’ai des frissons :

L’air est limpide et frais, Ballonville a ouvert ses portes depuis vendredi, 224 ans après le premier vol de Pilâtre de Rozier ! Le site est déjà en pleine effervescence, les plus jeunes bénévoles de l’organisation s’affolent un peu, la tension est à son comble, plusieurs centaines de ballons doivent prendre possession de la base à partir de 6h30, si la météo est bonne. Le ciel dévoile encore les couleurs chaudes d’un lever de soleil qui annonce un envol majestueux. Le premier ! La veille, une pluie battante et un vent puissant ont empêché toutes velléités. A cette heure matinale les éléments apaisés vont permettre à un public éparse, en ce lundi matin, de savourer un des plus beaux moments du mondial ! Les 4x4 chargés par de lourdes remorques affluent peu à peu sur l’ère d’envol. Le site de Chambley air base est à ce titre complètement idéal, l’organisation  peut s’enorgueillir d’accueillir la terre entière, plus de 1000 pilotes inscrits, de 64 nationalités différentes, sur un site de 482 hectares.

mondialduballon1.jpg



mondialduballon10.jpg

mondialduballon8.jpg
 Le bilan de ces 20 dernières années est élogieux, 10203 pilotes sont passés sur le tarmac, 34876 décollages ont déjà eu lieu. La scène du prochain vol se déroule sous nos yeux, les flammes jaunes qui s’échappent des bruleurs percent le silence du petit jour, cette première opération de sécurité étant indispensable pour certain pilote. Vu du ciel, un tapis géant de patchwork multicolore a envahi les herbes grasses de Lorraine, les membres de l’organisation sont déjà sur le terrain, en particulier les jeunes lanceurs dont la tache est ardue ! Garder un ballon au sol après le gonflement est une affaire de sang froid, en particulier les jours de vent, même s’il doit rester modéré, pour assurer la sécurité des opérations. Un décollage en ligne de 200 à 400 ballons demandent de la finesse, chacun a possédé sa zone d’envol, rouge pour certains, jaune ou verte pour d’autres pilotes, chaque chose à sa place, c’est le mot d’ordre sur Ballonville. Peu à peu les enveloppes se gonflent d’air ambiant, les ventilateurs brassent le fluide invisible, indispensable à l’élévation des montgolfières, certains vieux bruleurs ont déjà commencé à réchauffer le gaz qui se dilate dans les toiles qui forment des ombres oblongues sur le sol.
mondialduballon18.jpg

mondialduballon20.jpg



D’autres ballons sculptés par un vent faible prennent des formes absurdes et provisoires, se balancent et se percutent en silence, lanceurs, organisateurs, bénévoles, pilotes et équipiers, tous sont concentrés sur un seul objectif, assurer un vol parfait. Chacun met la main à la pâte dans un acte commun et fraternel ! Le premier ballon à air chaud s’envole lentement, presque sans bruit dans le calme du jour levant ! La tête des rampants se relève. Chacun son heure ! Pour le premier vol, nul ne sera oublié, l’organisation Pilâtre de Rozier pense à tout, en particulier, aux handicapés qui ont droit aux frissons d’un premier vol au mondial du ballon, des nacelles spécialement aménagées et des véhicules adaptés sont préparés spécialement. C’est ça l’esprit du Mondial Air Ballon de Chambley !

 

mondialduballon9.jpg 

Voyage entre ciel et terre :

 

Le sol s’éloigne rapidement, un léger stress teinté de vertige quitte instantanément le cerveau, comme l’affirme Martial, pilote chevronné, la sensation s’envole dès que la nacelle quitte le sol. Chaque passagers scrutent les pistes qui rapetissent progressivement ! Chacun reste silencieux devant ce décor fantastique, contemplant un ciel chargé de la lumière fuyante de l’aube et de centaines de ballons figés dans un panorama majestueux ! Une vraie révélation ! Les couleurs sont multiples, les formes aussi, la sensation d’apaisement est totale, les ballons sont poussés vers l’ouest par un vent tiède et enivrant ! La troisième dimension existe belle et bien et prends toute sa mesure, au dessus des brumes de Meurthe et Moselle.

mondialduballon25.jpg
mondialduballon19.jpg


Inutile de chercher à comprendre pourquoi le ballon dirigeable suscite des passions, 12000 pilotes licenciés à travers le monde se rassemblent en Octobre à la Ballon Fiesta d’Albuquerque, au Nouveau Mexique, au Gaz Ballon de Bruxelles en Septembre, et sur le site du Mondial Air Ballon ; des tentatives de record ont lieu chaque année ; en préparation, la Transeurasie, au départ de Metz en passant par Saint Petersbourg et le lac Baikal, a pour objectif d’assurer la traversée de l’Eurasie par le nord de le Russie. Malgré deux tentatives infructueuses, les pilotes Laurent Lajoye et Christophe Houver après avoir battu un record de vol au dessus de l’atlantique persistent dans la réalisation de ce prochain challenge à bord d’un ballon de seulement 2300 m3 !
mondialduballon22.jpg
mondialduballon28.jpg

mondialduballon23.jpg

mondialduballon21.jpg




Dans l’instant présent, la Lorraine se couvre d’ombres magiques qui semblent coller à la surface du terrain, le pilote donne quelques explications techniques à des passagers subjugués par la beauté du spectacle, à l’est des centaines de dirigeables multicolores se croisent ou se chevauchent dans un ballet incessant, nous sommes aux premières loges pour profiter d’un des plus beaux vols du mondial. Sur les routes de Lorraine, des véhicules anonymes stoppent leur parcours pour admirer la scène ! Le tgv est traverse soudainement la zone d’atterrissage prévue, le vol aura duré plus d’une heure, les premiers ballons se posent dans les champs récemment moissonnés !
mondialduballon24.jpg

mondialduballon.jpg

mondialduballon4.jpg




La radio crépite dans les mains du pilote qui donne rapidement ses coordonnées après avoir consulté une carte, l’équipe de « retrouving » nous rejoint aussitôt sur les départementales de Lorraine. Le rythme infernal reprend pour le boss et ses équipiers, assurer le dégonflement du ballon, plier soigneusement la toile pour lui donner la forme d’un long boudin de 300 kilos, charger la nacelle sur le pick-up, déposer l’enveloppe dans sa benne et assurer le retour des passagers à la base de Chambley. Les pluies de dimanche ont saturé la terre calcaire d’humidité, les véhicules 4x4 ont bien du mal à s’extraire de la gangue. La journée ne fait que commencer, il faut retrouver le chemin du 610, derrière le hangar se trouve la zone gaz, pour charger les bonbonnes, quarante à cinquante kilos sont nécessaires à chaque envol. Le prochain est prévu pour 18h30. Si certain pilotes paraissent avoir la gueule de travers, ne vous y fier pas, leur adage est simple, voler, remplir son gaz, manger, boire, dormir peu ! Se coucher tard et se lever tôt, ainsi va la vie, sur Lorraine Air Base Chambley !

 

 mondialduballon6.jpg

 

48 heures :

 

Il nous reste deux jours, la fatigue gagne les esprits et les corps, le stress, les questions incessantes et les nuits courtes n’ont pas encore eu raison de l’incroyable élan nécessaire à l’organisation d’un mondial du ballon. Il faut rendre hommage à toutes les initiatives, par exemple, celle des pensionnaires de la maison de retraite de Fontoy, qui depuis de nombreuses années préparent les cordelettes indispensables pour les badges d’accès ; aux secouristes qui commencent leur journée par le briefing de 5 heures et finissent souvent tard dans la nuit, aux volontaires du Commissariat général, chargés de l’embarquement, aux hôtesses d’accueil du 610, à cette fameuse synergie humaine qui fait depuis plus de 20 ans, du Mondail Air Ballon de Chambley, la manifestation française, reconnue en Europe et dans le monde entier, la très forte couverture médiatique en est une preuve, la une d’un quotidien de Bangkok, une autre !



mondialduballon7.jpg



L‘affluence record, une troisième, cette année, elle atteint les 400 000 visiteurs, sur 10 jours, les médias présents ont également explosés les statistiques.
mondialduballon5.jpg
A suivre. La Nuits des Chandelles


Merci de votre visite. A bientôt!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Amel 11/02/2010 19:03


Encore une fois, magnifiques photos !
J'aime beaucoup le texte, surtout la partie sur le premier vol de Pilatre de Rozier !
Concernants les photos, mes préférences vont à celle où on ne voit qu'un montgolfière mais 2 ombres et celle où on voit l'ombre du ballon qui se pose !


JLV 11/02/2010 19:16


oui, c'était un moment passionnant, ce mondial du ballon, merci encore


Jean Marc 05/02/2010 09:54


un reportage génial et hors du commun, des images surprenantes, merci et bon W . E !


JLV 05/02/2010 12:35


Merci Jean-Marc, bon week end également, au plaisir d'une nouvelle visite


Bernard 04/02/2010 21:54


une superbe séries hautes en couleurs avec le texte reportage qui va bien ..
difficile de choisir un photo entre toutes celles présentées
Bien à toi !


JLV 05/02/2010 09:15


merci Bernard, ce fut mon baptême de l'air en ballon, un grand moment au lever du jour, merci de ton commentaire


flolipo62 04/02/2010 21:48


oh mon dieu ! j'en ai des frissons partout tellement c'est beau ! immense ! à tous points de vue, l'homme tout petit dans ce grand ballon... les départs, toutes ces montgolfières, les paysages...
purée ça courre le long de la colonne vertébrale...

ouah ouah merci

bon vendredi


JLV 05/02/2010 09:11


OUI, c'était mon premier vol en ballon, la lenteur de l'air en opposition à la vitesse du tgv, au lever du jour, c'était super, merci de ta visite, à bientôt


Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives