Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 12:20

mouette

C’est complètement parlant ! Il semble tout à coup que nos gouvernants se rendent compte de l’existence de très nombreuses zones humides à forte valeur ajoutée environnementale. Comme si elles étaient tombées du ciel, un jour d’orage probablement. Plus de 3 millions d’hectares attendent depuis 25 ans d’être protégés et mis en valeur au niveau national. Les 29 projets à mettre en oeuvre afin d’assurer les objectifs du plan de sauvegarde des milieux humides est à l’échelle du total manque d’attention porté à ces zones capitales pour la préservation de la biodiversité. Malheureusement, une fois de plus, mère nature est le parent pauvre des projets menés par nos gouvernants, un peu trop parisiens !

 

heroncendre4.jpg

 

Jugez vous même ! 310 millions d’euro , sur trois ans, pour des surfaces humides d’une surface globale d’environ 3 millions d’hectares. Soit 34 cent du mètre carré par an ! Je n’ose pas faire le rapport au nombre d’habitants du milieu, insectes, oiseaux et autres mammifères, sans compter les plantes rares….Compte tenu du nombres d’actions à engager, il va falloir gérer les très nombreuses priorités. Voyez plutôt. Avec ces 29 projets qui ont le mérite de vouloir exister, il sera difficile, voire totalement impossible de boucler un budget si étriqué.

 

foulque


1 - Maintenir l’activité agricole, en subventionnant au niveau national et régional, sur 1 million d’hectares.

2 – Mettre en valeur les produits agricoles et en particulier l’élevage ( on ne parle pas des pollutions engendrés par l’élevage, localement )

3 – Créer des Zhiep, zones humides d’intérêt environnemental particulier……les gestionnaires de zniefs ( zone naturelle d’intérêt écologique et faunistique et floristique  ) ne possédant déjà pas les moyens financiers et humains de gérer leurs propres zones, on peut se demander qui va gérer ces dernières et comment !

 

 

tortue-de-louisiane


4 - Mettre en place des études de cas et colloques concernant les zones humides en milieu urbain, afin de définir l’éco-paysage aquatique urbain !

5 – Fixer un cahier des charges, un guide et affiner une législation en rapport avec les milieux urbains.

6 – Gérer la prévention des risques d’inondation avec les Conservatoires des Sites régionaux.

 

pollutioneau


7 – Supprimer les incohérences législatives et fiscales en corrélation avec la valeur économique ( du moins c’est à espérer ) des milieux humides.

8 – Faire un état des lieux précis des zones humides et définir un statut précis.

9 – Créer un poste de correspondant «  zone humide  » à un niveau ministériel et dans les établissements publics aux fins de synthétiser les politiques globales impactant les milieux humides.

10 – Créer 30 ZHIEP….Zones Humides d’Intérêt Environnemental Particulier…., zones souvent gérées actuellement sous un autre nom par les Conservatoires des sites de nos régions….. !!!

 

lacmadine


11 – Acquisition de 12000 hectares à protéger ou restaurer…et création d’un parc national des zones humides….., soit 0.4% du total connu…..

12 – Recenser les potentiels de gestion et de restauration ( ce qui est une illusion ) des sites concernés !

13 – Mettre en route 60 projets de restauration. Dépenses inutiles et vaines, la nature ne se restaure pas comme une vieille pierre….la nature se protége….puis….on lui laisse le temps de retrouver ses équilibres…. !!Il est bien plus important de sauvegarder ce qui peut encore l’être.

 

 

assechement


14 – Mettre en évidence les services rendus par les zones humides, filtration, régulation, conservation, des potentiels sont déjà connus !

15 – Quantifier et qualifier ses services gratuits.

16- Etablir les scénarios du changement climatique ( si changement il y a ??) générant un impact sur les zones humides.

 

lacmadine2

 


17 – Etablir un cahier déterminant les bonnes pratiques agricoles, idéalement adaptées au respect de l’environnement. Pratiques qui comme chacun sait sont contraires à la politique agricole commune, imposée depuis des lustres….

 

 

etangroseliere


18 – Cartographier et créer une base de données sur les milieux humides.

19 – Nommés deux ( 2 seulement !!) correspondants nationaux chargé de la communication…..vraisemblablement très vite débordés…par l’ampleur de la tâche !!

20 – Communiquer dans le domaine scolaire !

21 – Mettre en corrélations les besoins et les ressources de formation.

 

 

feuilleeau


22 – Mettre en relation, scientifiques, décideurs et usagers des milieux, éditer une revue.

23 – Améliorer les relations avec le secrétariat de la Convention Ramsar, convention internationale traitant des milieux humides.

24 – Inscrire certains sites ( non définis ) à la Convention Ramsar, essentiellement pour l’outre-mer (dommage ) et réunir les intervenants. Là encore le manque de moyens est criant. Ne pas oublier de payer les cotisations obligatoires !!!

 

 

renouee


25 – Renforcer notre implication dans le système Medwet….le pendant international du « Plan de sauvegarde  des milieux humides » à la française, concernant le bassin méditerranéen. . Bien sûr,  sans oublier de payer les cotisations obligatoires….

 

refleteauvillage


26 – Etre force de propositions, concernant, les nombreuses conventions, sur les migrateurs et les oiseaux des milieux aquatiques.

27 – Dégager des appuis à l’international afin de protéger certaines zones humides, par l’intermédiaire des collectivités locales.

 

 

gerris.jpg

Bien à vous.JLV

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DelphineB 23/02/2010 21:05


c'est sûr qu'ils (le gouvernement) sont bien avec leurs textes directifs. mais entre la théorie et le concrêt y a un fossé...financier !


JLV 23/02/2010 22:02


c'est vrai, pour être concrêt, il faut savoir un minimum, de quoi , on parle, et c'est pas souvent le cas....je crois, concernant les décideurs.


Jean Marc 23/02/2010 09:27


il y a tant à faire de tous côtés, n'est il pas un peu tard ? il y a longtemps que l'HOMME aurait dû réagir; et ces petits gestes simples du côtidien qui coulent de source que trop encore se
refusent à faire !bonne journée


JLV 23/02/2010 16:33


Je ne sais pas, si c'est trop tard, la nature elle, a tout son temps.....nous...., je ne crois pas que cela soit le cas....à bientôt


dom 23/02/2010 07:26


les marais sont utile et en plus on y fait de tres belles balades , bonne journée jlv


JLV 23/02/2010 16:32


C'est clair, les balades en milieux marécageux, sont toujours pleines de belles surprises naturelles....à bientôt


dom 22/02/2010 20:32


il faut absolument proteger les marais et les zones humides , elles nous apportent tellement ...bonne soirée jlv


JLV 23/02/2010 16:31


c'est vrai, les bases du vivant, se trouvent dans les milieux humides, je ne parle pas de la filtration, du phénomène de régulation, de préservation des poches d'eau souterraines, et de la
biodiversité....à bientôt...


Louly cot cot cot 22/02/2010 14:57



Bon lundi en espérant que tout va bien pour toi !!! Bisou$


JLV 22/02/2010 18:17


Merci, marrant ton format d'écriture, à bientôt


Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives