Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 10:02

ZONE-VITALE-MEUTE-VOSGIENNE-01-12.jpg

 

La zone vitale représente environ 59 000 ha, orientée nord-est, elle s'étend sur 35 kilomètres, pour une profondeur de 17 kilomètres environ!

 

Les pointes blanches représentent les lieux de prédation de la bête des Vosges en 1977-78, les pointes jaunes signifient les lieux de prédations (ou de présences avérées) connus en 2011. Les gouttes vertes et mauves sont les derniers points de présences connus. (2012)

 

Les pointes rouges sont les sommets de la zone vitale, les gouttes bleues représentent les points d'eau, lac, étang, marre...

 

Les traits jaunes ou beiges, définissent les azimuts de déplacement. La zone vitale est contenue dans la limite des rectrices vertes. ( jaune en 2011, beige en 2012 pour les azimuts)

 

Si vous possédez des informations, si vous souhaitez témoigner, n'hésitez pas à me laisser un message, l'onglet "contact "se trouve en bas de page.

 

jlv

  retour loup lorraine047

 

Comment peut-on croire, que deux individus non apparentés soient présents sur le massif, alors que les relevés prouvent qu’ils sont au moins deux ( et non au plus), et qu’ils soient de même sexe, sans qu’une meute soit présente dans les lieux ! C’est quasi improbable !

Je ne vois pas deux mâles isolés et non apparentés se regrouper subitement! Alors s’ils sont forcément apparentés….ou sont donc les géniteurs ?

 

Si les canidés en question sont de sexe opposé, comment croire que les faits sont récents alors que les statistiques, connues, comparables du Doubs et des Vosges confirment qu’il s’est développé deux phénomènes différents ! En terme de nombre de prédations, de surface investie, et surtout, en terme d’organisation, car ils sont toujours et encore présents ! (contrairement à ce qui se passe dans le Doubs, pour le moment, je l’accorde. Doit-on envisager un cas de braconnage ?)

 

C’est vraiment nier l’évidence.

Je rappelle une phrase de monsieur Pierre Singer, en octobre 2011

 

Je cite : «  C’est assez curieux, cet animal qui est seul, on sait que le loup vit en meute »

 

Je précise qu’il a également affirmé que  « il faut se méfier », et encore «  tout tente à prouver que ce sont des loups sauvages » qui migrent sur nos territoires. Je laisse à chacun l’occasion d’y réfléchir.

 

Cela dit, je vais donc conclure ainsi pour décrire la situation actuelle…en ce qui me concerne directement !

Mieux vaut loucher que d’être aveugle. Proverbe indien.

(Si tu attends des informations pour te faire une conviction, tu vas attendre longtemps… !)

 

jlv

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JLV 01/02/2012 18:46


il est possible que la meute fasse parler d'elle du coté de Fresse sur Moselle, Bussang, le Thillot dans les prochains jours....d'après mes probabilités quoiqu'elles reste faibles par manque de
données récentes!

JLV 01/02/2012 18:47



on verra bien, faut-il encore qu'elle laisse des traces!



linou 30/01/2012 11:26


merci pour ton passage chez moi !


je n'ai pas tout compris dans ton com et article mais mon avis est qu'il ne fautpas partir dans des trucs de fous et chasset cet animal qui est seul ou en meute ! ! pour la bête des Vosges il
peut s'agir d'un chien errant ..quand à sacriffier les loups c'est fou ! je me promène souvent champibnons nature etc ... en forêt et jamais je n'en ai rencontré !  xhacun à as place
dans la nature et la vie .. l'animal attaque s'il a faim et est menacé il est plus intelligent que l'homme qui lui attaque ...la preuve dans la vie de tous les jours les faits divirs ..


excuse si je suis hors sujet mais je m'emporte facilement quand le sujet me touche ! bonne journée

JLV 01/02/2012 11:28



merci pour ton témoignage, bien évidemment, croiser le loup, reste une opportunité assez rare, mais il ne faut pas désespérer! bonne fin de semaine



Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives