Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 06:52

domestiqueelevage1En concertation totale avec Mathieu Erny, qui a connu les prédations du loup, sur son élevage ovin, dans les Alpes,  je vous propose une réflexion globale sur le thême des grands prédateurs.

 

Rendez-vous donc sur les pages de la Buvette des Alpages au lien suivant:

 

www.buvettedesalpages.be/2011/09/traitement-des-prelevements-par-les-grands-predateurs-sur-le-monde-agricole.htmlk

 

 

 

En voici l'introduction:

 

La publication de la note "Etude sur la mortalité des agneaux" a provoqué un échange de commentaires entre plusieurs lecteurs dont Mathieu Erny, berger dans les Alpes-de-Hautes-Provence, et Jean-Luc Valérie, écrivain dans les Vosges. La buvette leur a proposé de poursuivre leur raisonnement et de publier le texte qu'ils soumetteraient. Cet échange est à l'origine du texte qui suit...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jérémy 24/09/2011 09:45



Je viens seulement de lire l'article et je me pose une petite question. Il est dit que le loup coûte environ 11 euros/éleveur/an.De quel coût parle-tu?Direct uniquement ou indirecte aussi (stress
et donc avortement?)?


Aussi au vu de ce coût je me demandais pourquoi la cotisation anuelle serait de 33 euros? Ecrit comme ça l'est on a l'impression que cette formule proposé n'est pas intéressante pour les
éleveurs.


Merci d'avance pour tes explications sur ce point.


A bientôt.



JLV 24/09/2011 10:21



oui, j'aurai pu détaillé mais on souhaitait éviter une guerre de chiffres, 11 euro c'est le coût direct c'est à dire les cadavres retrouvés ou les bêtes blessés, pour environ 50 000 éleveurs de
moutons.....il faut tenir compte du stress et des avortements en série avant l'agnelage etc etc...j'ai estimé au regard des déclarations des éleveurs que les coût indirect étaients plus
importants encore....il faut tenir compte aussi de la possibilité de couvrir les chiens errants...le chiffre de 33 euro étant signifié pour faire comprendre que pour une somme maudique un éleveur
peut se préserver des grands prédateurs, si l'Etat oriente autrement son action ( protection des troupeaux, organisation milieux naturels)



Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives