Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 13:49

predation-forte-conso-midrevau1.jpg

 

Sur cette image, on constate qu’un des antérieurs a été emporté !

Tous les viscères sont consommés !

Une partie des 13 cotes le sont également !

 

Tout comme les cuissots ! La peau a été retournée !

Tout comme la partie charnue se trouvant devant le scapulum.

L’estimation de consommation s’élève à environ 20 kg de matière carnée. De quoi nourrir une louve et ses louveteaux !

Les louveteaux, dans l’hypothèse probable de leur présence, en tanière, n’étant pas encore présent sur le site de prédation, il faut donc se demander combien d’individus ont participé au festin!

Deux pour le moins semble totalement vraisemblable ! C’est incontestable !

A qui était destiné l’antérieur droit de l’ovin consommé ?

 predation-forte-conso-midrevau3.jpg

De plus les observateurs de l’Aspa ont observé sur le site de Midrevaux, la présence d’os et de deux crânes ovins qui datent vraisemblablement de plusieurs mois ! Les canidés sont donc en place depuis plus de trois mois, vraisemblablement ! Aucune bête, en dehors de la dernière prédation n’était pourtant manquant ! C’est très surprenant ! Une information essentielle aurait-elle été cachée ?

 

Bien entendu, certains vont prétendre que les charognards ont fait œuvre sur la carcasse, la fraîcheur du cadavre est pourtant incontestable, les yeux sont encore clairs !

 

Les révélations à venir vont sans doute confirmer la présence de plusieurs canidés, sur le site, même s’il est probable qu’une séparation temporaire du groupe est encore à confirmer, lors de la prédation sur un veau à Contrisson ! Les loups se séparent, parfois, pour chasser!

predation-forte-conso-midrevau2-copie-1.jpg

Il faut noter que les éleveurs ont vraisemblablement reçu des consignes de modération concernant leurs déclarations. Primes de compensation obligent peut-être !

 

Dès le départ de cette affaire, la possibilité de la présence d’une louve et de louveteaux a été évoquée, avant que les éleveurs ne se contredisent un peu plus tard, alors que certains témoignages récents pourraient laisser croire à la présence de plusieurs individus de taille différente ! Ils connaissent parfaitement leur territoire, et les habitudes de la faune sauvage!

 

Il faut noter également que deux autres prédations ont eu lieu, dans la nuit du samedi 02 au dimanche 3 juin, 1 mouton prélevé chez mr MONGIN à Brechainville (viscères enlevées) et dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 juin, 1 mouton à nouveau chez mr MORLOT à Grand.

 

A ce rytme hors du commun, par rapport à ce qui s'est passé sur le massif en 2011, le nombre de brebis prélevées à la fin de la saison pourrait avoisiner 250 bêtes! (hors massif)

 

En conclusion il est possible de dire que le culte du secret ne protége pas les moutons !

 

Affaire à suivre !

 

JLV

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives