Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 12:52

paysageforetUn reportage qui démontre que les associations écologiques de L’Est de la France ne sont absolument pas préparées à l’arrivée du grand prédateur ! Voire même, qu’elles reprennent des arguments contre-productifs alors qu’elles affirment en même temps que le retour du loup n’est pas une surprise !

 

Le lien du reportage :

 

http://www.pluzz.fr/la-voix-est-libre---alsace-2011-10-08-11h30.html

 

Tout comme les éleveurs, non préparés, alors que le dernier plan loup n’a pas permis d’anticiper, la responsable du suivi du loup présentée affirme qu’il ne faut pas perdre son temps à parler du retour du loup mais à entrer directement dans l’action. Sans tenir compte du fait que le premier souci des éleveurs est d’être reconnu dans leur activité pastorale, alors qu’ils sont vraisemblablement ouverts à sa présence, si et seulement si, les troupeaux sont protégés ! Faire l’infirmation de la réflexion est grave, laisser croire que l’expérience acquise suffit va conduire au pire !

paysagejura1

Hors, la seule protection, mise en place par les pouvoirs publics, dont ne bénéficient d’ailleurs pas les éleveurs, puisqu‘elle n’en est pas une, c’est l’embauche d’un aide-berger ! Solution totalement inepte, à bien y réfléchir, puisque l’aide berger dans sa fonction sous-entends l’existence préalable du berger ! Ce qui n’est pas le cas dans les Vosges, coté vosgien ou alsacien ! Cette mesure dont l’inefficacité, et pour cause, est remarquable au vu du nombre de prédations des derniers mois ( août et septembre 2011) ? Sans aucun rapport avec l’efficacité attendue par les éleveurs. C’est une évidence !

paysageverdon

Affirmer qu’il faut du matériel génétique pour être sûr que le loup est présent, c’est faire le déni du loup, à ce titre trois prélèvements de fèces (crottes) effectués par l’Oncfs sont en analyse et n’ont pas encore fait l’objet de publication ! Savoir d’où vient le loup n’a finalement que peu d’importance, le flux migratoire nous concernant dans l’instant est à l’évidence le flux italien qui se joue des frontières !

 

Comme le souligne, à juste titre, Pierre Singer la problématique du loup doit être abordée en terme comportemental, il est dit que « tout tente à prouver que ce sont des loups sauvages » qui migrent sur nos territoires ! Il déclare aussi que « il faut se méfier » tout en ajoutant «  C’est assez curieux, cet animal qui est seul, on sait que le loup vit en meute » Je laisse à chacun le loisir de revoir le reportage, afin de comprendre la signification des ces paroles ! ( voir le lien plus haut)

paysagevosgienbouvacote

Une autre affirmation (du coté association de défense), dont les éleveurs ne veulent pas entendre parler «  nos voisins européens ont appris à vivre avec, le loup » semble en totale incohérence avec la problématique du massif « vosgien », confirmée par les références absurdes à l’expérience accumulées dans les estives alpestres.

C’est à dire, braconnage intense sur l’espèce, prédations en hausse sur les ovins, politique de déni du loup, dont la seule perspective est le tir de défense sans contrepartie, alors que les moyens mis en place pour stopper les prélèvements sont mal adaptés, voire inexistants dans certains cas ! Sans compter l’utilisation de moyens d’effarouchement totalement inefficaces, voire même obsolètes ! Coté Suisse, coté espagnole des Pyrénées, les mécontentements sont nombreux, les tirs aussi semble-t-il, en Autriche, en Allemagne, le phénomène observé est le même que sur le territoire national. Personne ne semble préparer !

CEVENNES20

Autre allégation de courte portée, il est dit que l’Etat prend en charge, de par la réglementation, l’accompagnement des éleveurs, c’est oublier que le plan loup, s’il n’est pas mis en place, ne peut que soulager artificiellement les contraintes subies par les éleveurs ! D’autre part, la présence du loup, si elle est assimilée exclusivement à des pertes compensées pour les éleveurs, ne doit en aucun cas être ce credo trop souvent affirmé que les compensations apaisent les passions ! Le but de l’éleveur est donc d’être totalement protégé et non d’être assisté !

CEVENNES38

Il est bien évident au regard de la situation national et régional, que des mesures dites «  de protection » du type, aide berger et analyse de vulnérabilité n’ont aucun sens en terme de protection. Voire même, qu’elles servent de faire valoir à l’administration pour mettre en place des tirs, sans qu’aucune mesure de protection réelle ne soit vraiment établie. A court terme cette politique inadaptée conduit à toujours plus de prélèvements, toujours plus de tirs, toujours moins de grands prédateurs. L’exemple du lynx dans les Vosges est démonstratif, il ne resterait qu’une quinzaine d’individus sur le massif !

CEVENNES82

Pour finir je dénonce cette désinformation notoire :

 

L’éleveur de Cornimont ( monsieur Mangel) aurait arrêté son activité salariée de nuit pour protéger ses troupeaux, c’est vraiment lamentable d’être aussi peu professionnel, alors qu’il a reconnu bien avant ce délire journalistique qu’il a quitté son activité salariée en Mars 2011, bien avant les premières prédations ! Il est temps que certains journalistes chaussent les réalitées du terrain!

 

JLV

Partager cet article

Repost 0

commentaires

asp 25/10/2011 19:20



je pense que oui vous etes bien naif    Penser qu'il y as des specialistes du chien de protection qui ne soit pas "interessé" c'est bien de la naiveté (du moins je l'espere)


il faudra me donner des noms


en cas de combat c'est toujours le chien qui pert



JLV 26/10/2011 04:25



c'est pas ce que dis la littérature ancienne, je parle du combat, le loup sait-il que en cas de combat c'est toujours le chien qui perd!


 


il faudra, il faudra, tu es de la police mon garçon....non, alors tu restes à ta place, si tu me cherches, si t'es impoli, tu vires, c'est comme ça chez moi!



asp 25/10/2011 13:59



demander à un comportementaliste spécialisé de parler d'un patou c'est demander à monsanto de parler de l'inocuité du glyphosate


ces gens vivent grace à ces chiens il n'ont pas intéret à les critiquer


je pense que nous commençons à etre assez nombreux à savoir de quoi nous parlons mais personne ne prend en compte l'expérience acquise


d'autant plus que un chien de protection n'est jamais dangereux c'est sa fonction qui l'est .imaginer qu'on puisse laisser un à un chien la responsabilité de déterminer quand il y a danger ou non
et quelle est la réponse à apporter c'est dément (on refuse d'armer les vigiles et les policier municipaux et on veut faire confiance à un chien) interrogez un vrai comprtementaliste comme l'env
d'alfort


 


mais je vois que de toute façons vous etes comme tous les promoteurs du loup malgrés le fait que vous vous en défendiez


toute la responsabilités sur les éleveurs et ceux qui veulent e loup tranquile sur leur deux oreilles  pour le meilleur et sans le pire


 



JLV 25/10/2011 18:41



sauf s'il n'a aucun intéret sur le commerce du chien de protection, ce qui sera le cas! vous pensez donc que je suis encore naïf? Je cherche à savoir aussi s'il est possible d'utiliser un chien
afin d'empêcher l'approche des parcs (cela concerne les vosges ) en créant un réseau d'obstacle simple qui mettrait le loup en danger face au chien ( puisque le combat chien et loup serait alors
inévitable), s'il était tenté d'approcher pour mettre la panique dans le troupeau....si vous avez des expériences à soumettre je suis preneur, il y en a toujours plus dans deux têtes que dans
une!



asp 24/10/2011 20:01



j'ai 400 brebis et trois chiens  j'en ai eu jusqu'à 7  aujourd'hui je n'ai pas d'attaque parce que j'envoie les loup chez mes voisins


dans le passé j'etais dans un secteur ou tous les troupeaux étaient protégés et mes 7 chiens ne suffisaient pas depuis j'ai changé d'exploitation


je n'ai jamais dit que la solutionn'etait pas dans les chiens de protection au contraire je pense que c'est la seule efficace même si elle ne l'est pas à 100%


mais c'est une solution inadaptée parce que la responsabilité des  chiens incombe au seul éleveurs


c'est pour cela que je demande à ceux qui en font la promotion d'en assumer la responsabilité au moin partielle en en adoptant 1  mais il semblerait que vous ne vouliez pas répondre à cette
proposition


j'aimerais connaitre l'etude des 99% de mordus fautifs  depuis qu'on m'en parle je ne l'ai jamais trouvée


en ce qui concerne l'article j'ai eté tres déçu de cette prise de position de Mathieu qui garde hors de la zone à loup et qui lui n'auras rien a "prendre en charge"


 



JLV 25/10/2011 09:52



l'idée n'est pas mauvaise, toutes les idées sont à étudier, cependant, demander sur adoption d'un animal, à s'engager sur son comportement n'est pas admissible, l'éleveur de patou ne s'engage pas
à la responsabilité, l'éleveur de chevaux non plus, le vendeur de voiture, non plus, cependant, je vais demander à un comportementaliste spécialisé dans ces chiens de m'expliquer dans quelles
circonstances un patou peut devenir dangereux pour l'humain! Et j'essaie de monter un dossier sur les accidents connus et leurs conséquences, afin d'en déterminer l'ampleur!


 


A bientôt



asp 24/10/2011 14:06



je suis éleveur ovin et j'ai des chien de protection depuis mon installation en 97. je pense à ce titre pouvoir me permettre de dire que je sais un peu de quoi je parle (j'ai l'impression que ce
n'est pas votre cas et que vous trouvez des arguments pour devier la réponse)


nous éleveurs ne sommes pas concernés par les catégories de chiens que vous citez qui sont détenues volontairement


les chiens de protection s nous sont imposés par une situation qui est la volontés de gens non concernés par notre devenir


nous n'avons pas à assumer ni directement ni indirectement(par le biais d'assurances) la responsabilité des chiens de protections


sur les 1500 chiens présent dans les alpes 7% ont deja mordus certain plusieurs fois


je renouvelle ma proposition


preznez la responsabilité d'un chien efficace placé dans un troupeau confroté à la prédation


19 ans de prédation dans les alpes


perso je connais ça depuis 1997


on à déja essayer 2 ou 3 trucs


 


 


 



JLV 24/10/2011 19:47



je comprends bien que le chien n'est pas idéal, la solution idéale n'existe pas cependant vous travaillez dans les milieux naturels et on ne peut pas éradiquer tout ce qui est une contrainte pour
l'élevage, dans toutes entreprises il existe des contraintes, combien avez-vous de chiens, pour combien de bêtes? Je suis pour un effarouchement violent sur le loup, tous les éleveurs ne sont
forcèment de votre avis, avez-vous lu l'article parole de berger? Ce n'est pas moi qui l'écrit...je cherche à comprendre et à trouver des solutions...c'est tout! En quoi argumenter vous pose-t-il
un problème?



ASP 22/10/2011 14:16



vous parlez cans cesse des chiens de protection dans vos post


estes vous près à en assumer la resonsabilité juridique


je vous propose pour tenter l'expérience d'acheter un chien dressé d'en etre propriétaire et de le rester et de le mettre à disposition d'un éleveur vosgien


 



JLV 22/10/2011 15:47



Il existe des assurances pour cela, comme pour tous les chiens de particulier, moi je vous propose de faire une liste des agressions de chien par groupe:


 


chien de compagnie


chien de garde


chien de défense


chien de conduite


chien de sang


chien de protection des troupeaux


 


Vous auriez bien des surprises quand aux résultats, je pense....


Vous semblez mal informé, un patou n'est pas dressé, il est soumis au troupeau, je connais assez bien l'éthologie du chien, en général, 99% des accidents sont dus aux victimes elles-mêmes...un
chien n'est pas un jouet, ni une peluche, c'est un animal aux instincts enfouis et peu perceptibles.....donc par nature difficile à comprendre!


C'est apparemment le cas en ce qui concerne votre remarque!


 


Vous pourriez tout aussi bien dire que les bergers, de jadis, utilisaient des chiens, en toute irresponsabilité....non?


 


UN TROUPEAU N'EST PAS UN SITE DE VISITE POUR TOURISTE EN MAL DE NATURE, SAUF A ETRE ACCOMPAGNE VOLONTAIREMENT PAR UN BERGER OU UN ELEVEUR Que l'on doit rémunérer alors!


 


 


 



Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives