Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 10:27

empreintescanislupusitalicus-003.jpg

 

Le témoignage, qui fait référence à cette affirmation, tient presque du récit d’aventure au grand Nord. Pourtant le témoin en question connaît parfaitement les lieux qu’il pratique en été, comme en hiver.

Il connaît parfaitement les chiens, en particulier ceux qui ont gardé des caractères sauvages ou du moins instinctifs.

 

Les faits se sont déroulés sur les hauteurs de Ligny en Barrois, il y a quelques jours. Lors d’une séance d’entraînement, en présence de deux chiens de traîneau, le témoin affirme avoir été suivi…par un loup, après la tombée du jour !

LOUPS-MEUSIENS-20130121_203156.jpg

 

Sur cette image faite sur le vif, avec un téléphone portable, il est possible de voir que la femelle observe le chemin qui descend vers la commune de Ligny en Barrois.

 

DSCN0350.jpg

Empreinte d'un chien de traineau, assez semblable à celle d'un loup....

 

P1050879-copie.jpg

Empreinte d'un chien de traineau dans la boue.

 

Plus précisément, le canidé semble avoir surgi d’une zone boisée au passage de l’attelage, le comportement inhabituel des chiens ne permettant pas d’évoluer normalement, le témoin a stoppé les canidés pour observer les lieux. Un canidé de la taille d’un grand chien regardait dans leur direction. La lumière diffusait par la neige ne suffisant pas à distinguer les traits de l’animal. A plusieurs reprises, l’attelage est reparti et le canidé a poursuivi dans la même direction, s’arrêtant systématiquement à chaque arrêt de traîneau.

 

Habituellement agressifs envers les autres chiens, le Malamute et le Husky concerné sont restés prostrés durant le développement de l’action qui a duré quelques minutes, au plus.

empreintescanislupusitalicus-002.jpg

Le bouchon fait 7 cm de diamètre....l'empreinte fait 9/8 environ, non fondue, c'est important!

 

empreintescanislupusitalicus-007.jpg

Une empreinte fondue , en comparaison, moins exploitable...certainement celle d'un chien?

 

En repassant sur le site, j’ai suivi une piste de plusieurs kilomètres qui comportait effectivement une voie, empreintée par un chien, et ses maîtres vraisemblablement. Cette voie menait directement aux traces d’attelage. Sur cette même piste, un chemin, j’ai relevé des empreintes plus récentes. La majorité étant soufflée par le vent.

A priori, il n’y avait point de loup sur la voie et pourtant…

 

empreintescanislupusitalicus-004.jpg

C'est typé loup, mais ici aussi, il est possible de dire que ces marques appartiennent à un chien.

 

Avoir avoir interrogé un spécialiste du chien de traineau, il m'a fait les remarques suivantes:

 

     Chienne de référence / autres chiens
Au pas, les pieds sont écartés d'environ                                    < 6 / 7 cm 
au trot lent                                                                                       < 3 / 4 cm
au trot rapide les pieds sont quasi sur le même axe                  < 1 / 3 cm

 


Le chien ne place donc jamais ses postérieurs dans l'empreinte des antérieurs, à priori! La piste du chien présente des empreintes fondues, systématiquement, les autres empreintes sont plus récentes et moins grandes…non fondues. Les deux canidés ont suivi la même voie sur plusieurs kilomètres. 

 

empreintescanislupusitalicus-005.jpg

 

Le chemin est complètement verglacé, la fonte importante ne permet pas de faire un relevé d’empreintes. Il mène donc à la ville, toute proche ! Pour finir, l’animal s’est présenté à une cinquantaine de mètres, dans l’ombre des réverbères, le museau pointue, le dos sombre, la queue droite dans le prolongement du dos. Les chiens l’ont observé, dans la lumière des phares du véhicule, sans bouger ! Quand le témoin s’est approché il s’est éclipsé vers les bois. La photographie du témoin, faite avec son portable est surprenante, on distingue nettement (je m’excuse pour les néophytes) que le loup a posé son postérieur dans l’antérieur durant son déplacement.

 

LOUPS-MEUSIENS-20130122_194924.jpg

Cette image prouve sans contestation que le loup était présent sur le site d'entrainement des chiens.

A priori, je ne connais pas de chien qui pose le postérieur dans l'antérieur, quelque soit le mode de déplacement!

 

Le loup étant présent en Meuse dans la région de Ligny en Barrois, il est probable, l’animal venant vraisemblablement du sud, que le développement du déplacement soit fait vers le nord-ouest, très rapidement.

 

loupenmeuse.jpg

 

Une dernière image: le posé du postérieur dans l'antérieur:

 

poseposterieuranterieurloup001.jpg

Il faut noter que les pelottes 3 et 4 ne sont pas assemblées sur cette image...

 

Affaire à suivre

 

jlv


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JLV - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires

JLV 24/05/2013 11:29


d'autres infos ici: http://www.facebook.com/jeanluc.valerie/posts/466145016789103

JLV 15/03/2013 14:43


longueur du pas 75 cm, trot lent je pense, empreinte 8/9 , poids estimé suivant formule mh,
environ 20 kg....profondeur des empreintes....moins de 30 mm....individu: femelle ou jeune loup né en 2012....sexe à confirmer sur futures images en 2013

JLV 11/03/2013 16:45


Je cite les derniers propos concernant le retour du loup dans la Meuse:


"Ce n’est que pure spéculation. Les empreintes d’un seul canidé auraient été visibles, or les loups se déplacent en meute. Généralement, l’aiguillage, c’est-à-dire leur façon de marcher les uns
dans les pas des autres arrive à démontrer la présence de plusieurs animaux"


Monsieur Lebecel est dans la contradiction, la plus totale, puisqu’il affirme strictement le contraire sur son propre site :


En résumé, après avoir fait le déni des faits, voire même engagé des affirmations contradictoires à propos de la présence d’une meute sur le massif….


Il affirme donc : les propos suivants, le 27/01/2012…


« L’espèce Loup (Canis lupus) est toujours présente sur le Massif vosgien et il y a maintenant deux individus, puisque une piste de deux loups a pu être suivie récemment dans la neige. Cela
ne veut pas dire pour autant que ces deux individus sont présents depuis le printemps 2011. En effet, tous les éléments recueillis au cours du printemps et de l'été 2011 concluaient à la
présence d’un seul individu. Un autre individu est donc arrivé depuis, en toute vraisemblance au cours de décembre ou en ce début janvier. »


geml.fr/geml_actu-8-loup_dans_les_vosges_du_nouveau.html


Il faut donc comprendre que le loup, quand il est seul, ne saurait se déplacer seul, donc il serait obligatoirement en meute… et… que quand il est en doublon (au moins), sur la même piste, il ne
serait pas obligatoirement en Meute…..allez comprendre.


A qui profite cette désinformation notoire…. ?

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives