Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 22:54

ouestvosgienau5513.jpg

L’inquiétude gagne chez les éleveurs de la plaine. Les tentatives de prédation du loup sont en augmentation de 55% à ce jour. Muni, pour certains, d’un simple filet à mouton de 90 cm, électrifié, ils subissent jour après jours les prélèvements des prédateurs. Cette situation est totalement inacceptable, surtout après les gargarismes intellectuels du comité loup vosgien qui a officiellement institué la désinformation du public.

Alors que le préfet Payet se félicitait, il y a peu, des résultats obtenus, en collège avec Fne, Férus  Oiseaux Nature et le Geml, tous membres du comité loup, nouvellement institué, en préfecture vosgienne, la situation est sur le point de devenir totalement catastrophique.  Alors que les bêtes ne sont pas toutes à l’estive. Il faut estimer le nombre de prélèvement, dans l’ouest vosgien, à ce jour, après 14 tentatives de prédations de la meute, à environ 28 brebis, prélevées par les deux ou trois loups présents sur le secteur. ( peut-être quatre, si il y eu, effectivement, reproduction en 2012)

 

Les derniers faits :

 

Je cite,

 

« une attaque de loup faisant trois victimes ovins a eu lieu a Brechainville dans la nuit de samedi a dimanche(5 mai 2013) une brebis a été consommée fortement, beaucoup plus que l’an passé (j ai eu l’occasion d’en voir beaucoup). Cette nuit (7 mai 2013) une nouvelle attaque a eu lieu a Grand avec une brebis fortement consommée également à une trentaine de mètre des maisons d habitation. »

 

Je souligne que les loups présents sur la zone vitale Grandérinoise n’ont pas fait l’objet de test vocaux, ( incitations à répondre) afin de déterminer, une éventuelle reproduction, contrairement à ce qui s’est passé sur le massif en septembre 2012, ou, les loups n’ont pas répondu.

 

Au 7 mai 2012, la situation, qui venait d’être révélée à la presse, 26 ovins avaient connus la dent du loup pour 9 tentatives de prédations. (pertes effectives) Il faut remarquer par ailleurs que l’augmentation du nombre d’individus présents, sur la zone vitale, n’implique pas un plus grand nombre de brebis prélevées. Par contre, les tentatives de prédation sont plus fréquentes. Plus 55% au total. (14 au lieu de 9)

 

Affaire à suivre,

 

jlv

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JLV 11/05/2013 07:56


l'augmentation du nombre d'individus "loup" n'est pas, quand les troupeaux sont en protection, en rapport avec le nombre de tentative de prédation, d'après une étude de l'oncfs, qui ne sait pas
encore expliquer pourquoi. Par contre cette situation vosgienne, en plaine traduit complètement l'état de vulnérabilité actuel des troupeaux.

JLV 09/05/2013 10:25


Certains éleveurs refusent de témoigner devant la presse régionale. Certains éleveurs ont peur des contrôles.  Qui tire les ficelles de la désinformation? Qui distribue les subsides?

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives