Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 19:40

Les prédations sont multiples. Cornimont, La Bresse, Sérichamps après un passage furtif coté alsacien, la  meute semble quadriller le nord de la zone de survie entre Longemer et le Bonhomme. Les prélèvements des derniers jours confortent la thèse de la meute, onze brebis prélevées sur le lieu d’une seule prédation,  le nombre correspond bien à trois loups. Les prélèvements fréquents à La Bresse prouvent que les secteurs les plus difficiles à protéger ou ceux qui sont intégrés dans le paysage forestier comme à Sérichamps seront ceux qui seront les plus fréquentés si des chiens de protection ne sont pas mis en place rapidement. Doit-on se poser la question d’une éventuelle reproduction ? L’obligation de nourrissage de louveteaux nés tardivement augmente considérablement les besoins alimentaires, si c’est bien le cas, les prélèvements vont sans aucun doute augmenter de manière exponentielle jusqu’en Octobre.

Le déni du loup de l’administration, depuis le début avril, et la non mise en place d’un plan loup efficace et d’envergure va certainement créer de fortes tensions en septembre, chez les éleveurs du massif.

 

Affaire à suivre

 

JLV

 

 

20eme-attaque-meute-vosgienne.jpg

 

 

point jaune: lieux de prédations ou de passages avérés

 

pont rouge: sommet

 

point blanc: lieu de prédation bête des vosges 1977

 

polygone vert: zone vitale de la meute, environ 40 000 ha

 

le nord se trouve dans le coin droit en haut

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives