Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 06:37

loup européen004

 

Les trois images du loup:

 

loup1.jpgloup2.jpg

loup3.jpg

 

Ces trois images représenteraient le même animal...en haut à gauche, le canidé a été reconnu comme un loup dans le Quoi de Neuf no 25 de l'Oncfs....vraisemblablement, il pourrait s'agir d'une femelle dont le statut est celui de "loup"

 

en haut à droite, l'image présente un animal de forte corpulence....dont le statut est celui de "grand loup"

 

en bas au centre, l'animal est reconnu comme étant un jeune loup, d'environ 1 an.....de sexe mâle.

 

 

je vous laisse juge d'apprécier....les points communs!

 

 

"le loup" serait seul.....parceque les consommations de viande sont faibles, pourtant certains reportages sur france2 et france 3 présentent des carcasses ou le loup n'a laissé que la colonne vertébrale et la tête...le poids d'un agneau et d'environ 20 kg à 4 mois....soit de quoi rassasier au moins 4 loups...les éleveurs font le tour des parcs tous les jours, les charognards n'ont pas forcément le temps de nettoyer les carcasses!

 

voir l'image ci-dessous:

 

moutoncarcasse.jpg

 

Une brebis pèse environ 80 kg, je vous laisse donc imaginer la quantité de viande prélevée sur cet ovin domestique. Le phénomène de sur-mortalité, concerne surtout les prédations effectuées en automne, les louvarts ne savent pas tuer avec précision, par manque d'expérience.

 

 

La surface de la zone vitale sur le secteur de "La Bresse" soit environ 40 000 ha, sans compter le coté alsacien.......( limite du polygone en vert.....

 

zone-de-la-bresse.jpg

 

La zone vitale, en moyenne dans les Abruzzes est de 20 000 ha....pour une meute d'au moins 7 loups!

 

 

A ce titre, 6% des attaques sur troupeau ont lieu en bergerie.....soit pour un cota de 32 prédations dans les vosges, une probabilité de prédation en bergerie de 2.....à suivre cet hiver!

 

Rappel des indices de présence d'un seul animal:

 

Le foyer de crise est localisé, ce n'est pas le cas

 

Le repérage du prédateur est rare, nous disposons d'au moins 3 images

 

Les pertes par chasse sont très variables, les attaques  sont peu meurtrières, en général, une centaine d'animaux tués ou perdus depuis le mois d'avril prouvent le contraire.

 

affaire à suivre

 

jlv

 


 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives