Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 14:28

chevreuilneige001.jpg

 

Premier tournant dans la gestion du retour des grands canidés, sur le massif vosgien et en plaine. Après l’affectif et le sociologique, l’économie va prendre le dessus, par la concertation responsable. (du moins j’ose l’espérer).

A l’évidence, le loup a pris ses marques sur le massif, au moins coté lorrain et va défendre et investir, sans concession, un territoire « définitivement » acquis, sauf campagne de braconnage toujours possible.

 

dourbie18.jpg

L’exemple de ce qui s’est passé sur le causse Méjean, ou deux individus, en couple étaient présents, avant qu’une campagne de braconnage (peut-être organisée) ne mette fin à une possible reproduction, durant l’hiver. La femelle a donc été tirée en toute illégalité…les services locaux de l’oncfs sont « directement émetteur » de l’information. Le devoir de réserve ne permettant pas de citer les noms ! Les contrats précaires non plus !

 

Mais revenons à nos moutons !

Un groupe important, institutionnel exclu ( provisoirement, je pense) va se réunir afin de poser les premiers jalons d’une politique sérieuse de mise en protection des troupeaux, de suivi du canidé et d’information, en temps réel. (si possible, c’est un impératif me semble-t-il, à la mise en protection des troupeaux) Le but recherché étant de répondre rapidement à ces deux questions :

 

Comment assurer la pérennité de l’agropastoralisme dans le Massif et dans la plaine ?

 

Comment assurer la cohabitation sur un même territoire du pastoralisme et du loup ?

 

Seront présents,  Agniès Thiébaut, spécialiste de la protection des troupeaux, Dominique Humbert président de Biodiversit’haies, Nicolas Simonet président vosgien de l’Aspa, Yann Lebecel président du Geml (avec qui j’ai eu quelques mots…notoires), de nombreux éleveurs de plaine et du massif, dont Jean-Yves Poirot représentant local de le fdsea, et moi même…et d’autres dont je ne citerai pas le nom dans cet article !

 

 

Est-il donc possible de prouver aux élus vosgiens (et alsaciens), que ces déclarations ;

« Les éleveurs sont soutenus par le député des Vosges François Vannson (UMP), qui souhaite faire augmenter le nombre de prélèvements annuels de loups autorisés. «Actuellement, sur l'ensemble du territoire national, on en a droit à six. Nous en voudrions deux supplémentaires, pour abattre au moins un loup dans les Vosges», affirme l'élu. «Nous ne voulons pas du loup dans le massif. C'est un territoire trop petit, morcelé, sur lequel on ne peut mettre un système de défense comme dans les Alpes. Et l'indemnisation des éleveurs victimes d'attaques n'est pas une solution en soi», souligne l'élu, qui se prévaut «d'un large consensus avec les agriculteurs et les élus locaux».

Le  lien : http://www.20minutes.fr/planete/889553-loup-revient-hanter-vosges

N’ont plus lieu d’être…?

estive2012-30-copie-1


Les sujets traités :

 

Technique d’effarouchement

Aide-bergers

Cerbères

Chien Patou

Défrichage

Filet électrifié

Gardiennage de nuit

Mesure expérimentale

Mise à l’abri des troupeaux de nuit

et j'ajoute ce qui me semble totalement indispensable:

 

Transparence, informations et suivi du loup en temps réel....

(sans collier gps)

Affaire à suivre !

(un compte rendu sera diffusé sur le blog, le 9 mars 2013)

 

jlv

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JLV 09/03/2013 08:35


Férus vosges.....absent, geml.....absent......éleveurs de plaîne....absent......surement les mauvais élèves de la classe?

RICHARD 28/02/2013 19:58


bonjour,


pourriez vous me dire où et quand se déroule cette réunion?


Cordialement

JLV 01/03/2013 07:47



c'est fait



Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives