Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 12:04

debardageacheval1.jpg

La problématique du retour du loup sur le massif vosgien implique de repenser la gestion des espaces naturels ! Le partage indispensable, à l’élevage conforté par un tourisme rémunérateur, et l’existence d’écosystèmes, pérennes, confortés par la présence forte d’une faune sauvage variée, implique de repenser les systèmes économiques mis en place depuis des décennies !

 debardageacheval13

Le tourisme assure la survie de l’élevage de montagne, la faune et la qualité de l’environnement assurent la présence du touriste ! La qualité des milieux assure la survie des espèces ! Pourtant, certaines icônes sont en passe de disparaître ! Grand Tétra, Lynx, ( malgré une réintroduction), Grand Hamster, Lys, plantes médicinales, sans parler des Tourbières et Gros bois trop souvent vendus à la sempiternelle vindicte de la rentabilité économique.

 forêt vosges004

Le retour du loup va pousser les éleveurs, les administrations et les élus, trop souvent, à leurs corps défendant, à revoir le partage et l’exploitation des milieux naturels ! Le comportement du canidé, qui exploite toutes les ressources, oblige donc au regroupement des ovins (entre-autre), bien qu’il soit parfois contre-nature de « parquer » les bêtes dans des milieux, parfois, mal adaptés ! C’est toute la difficulté. Nonobstant, les moyens, matériels, humains, et financiers nécessaires, il est souvent possible d’utiliser les ressources « naturelles » et humaines présentes.

 foretrepiquéevosges2

Certains parcs, autrefois utilisés pour accueillir les laitières vosgiennes, ont été repiqués à grand renfort de primes abondantes versées par l’Etat, alors que nous importons du bois, parfois de manière délictueuse, pour un volume équivalent à 50% de notre consommation !  Tout en sacrifiant encore les plus gros bois de nos forêts, dont la rentabilité n’est pas prouvée ! Je rappelle que l’espace forestier national représente la 3ème ressource en Europe !

 debardageacheval3

Afin de retrouver les espaces de regroupement ( partiel) nécessaires à l’élevage vosgien, il est possible de faire les coupes à blanc indispensables, là où les repiquages des décennies précédant ont engagé une incapacité d’adaptation à l’exploitation des milieux naturels, en présence de prédateurs ! Un milieu repiqué est encore trop souvent un milieu fermé ! Donc sans aucun intérêt, pour la faune sauvage ! Je n’évoquerai pas les conséquences de la monoculture de l’épicéa au niveau de la qualité des sols, globalement en total péril !

 foretrepiquéevosges1

De plus, cette activité permettrait la création de dizaines d’emplois, le débardage à cheval étant un exemple de ce que savent faire les Vosgiens en terme de gestion des espaces voués à la sylviculture.

 debardageacheval5

Tout comme pour l’élevage, il est possible de perpétuer, de manière efficace, les techniques adaptées au massif !

 

C’est une question de volonté politique !

 

JLV

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives