Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 14:42

3615357849_0110a37615.jpg

 

Je cite : « En quatre mois, avec les animaux qui ont été tués, les indemnisations devraient s'élever à 26 000 €»


Faites le calcul sur 4 ans. Quel est le coût de la mise en protection des troupeaux ? Qui a fait le déni du loup pendant une année ?


Je cite : « C'est l'équivalent d'un emploi avec les charges. J'ai contacté le ministre de l'Agriculture après la mi-juillet pour rappeler les promesses d'indemnisation »



La solution est là,

Devenir berger en Champagne-Ardenne :


http://www.youtube.com/watch?v=IUyVK5uJpv8&list=PL966EFECC76477803&index=4


De plus : alors qu'il est possible d'obtenir une prise en charge de 80% de la masse salariale du berger:il est établit,


Je cite,

« Reste que pour un investissement relativement modeste, de 150.000 à 230.000 euros, un jeune s'installant dans la filière peut rapidement tirer un revenu net mensuel allant d'un Smic (400 brebis) à deux Smic (600 brebis). »

 

http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/france-local/article/le-mouton-est-aussi-un-createur-d-emplois-203-12439.html



Ou sont les aide-bergers nécessaire à la mise en protection des troupeaux ?


Je cite : « Il y a 40 à 60 % d'avortement après une attaque et les naissances sont de 50 %, un taux anormalement bas. »


C'est faux ! Le canidé n'est pas seul responsable !


je cite: "La fièvre catalane ovine : La FCO* a causé la perte de dix brebis, elle a également provoqué quarante avortements. J’ai dû engager des frais vétérinaires sur les brebis malades… Cette situation sanitaire et économique est très préoccupante…"

"La Région va m’apporter son soutien grâce à

l’aide à la recapitalisation du cheptel ovin,

afin de compenser partiellement ces pertes."


http://www.cr-champagne-ardenne.fr/getFile.aspx?FILEID=2964



Dans les faits :

Je cite une étude menée en 2009

"sur le veau qui est sans conteste applicable à l'agneau «Moins 22 % : c’est la baisse des naissances de « veaux nés viables » enregistrée en janvier 2009. Une chute à laquelle personne ne s’attendait ! Malheureusement, les données des mois suivants n’ont fait que confirmer la tendance : moins 22 % en février et moins 17 % en mars. « L’hypothèse la plus probable de ce recul, c’est bien entendu la fièvre catarrhale (FCO) », a commenté Jean-Claude Guesdon, économiste à l’Institut de l’élevage, pour A& »


le lien : http://www.agriculture-environnement.fr/dossiers,1/filiere-animale,59/pourquoi-la-fievre-catarrhale-ovine-s-est-installee-en-france,565.html



Comme le confirme la fodsa également en 2010 : je cite «  Malgré ces résultats encourageants, certains départements ont été particulièrement touchés. C’est le cas de la zone Nord-Est de la France, qui a été en contact avec le sérotype 8 bien avant la mise en place des premiers vaccins. »



le lien:

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&ved=0CFAQFjAF&url=http%3A%2F%2Fwww.fodsa.com%2Findex.php%2Fcomponent%2Fdocman%2Fdoc_download%2F170-avril-2011-la-fievre-catarrhale-ovine&ei=bPM2UpmyN5OthQfxsYCYCQ&usg=AFQjCNEmrTZHAi122dFHgASfhaegleS-ag

je cite ; « En quatre mois, c'est 1 % du cheptel de l'Aube qui a été tué. C'est 3 % du cheptel sur une année, si ça continue. » le nombre de prélèvement serait donc de 150 ovins ! Bravo monsieur le préfet! 


Qui a caché les faits pendant plus de 12 mois ?


Je cite : « La topographie et le mode d'élevage sont complètement différents des zones montagneuses. Les moyens de protection ne sont pas adaptés. Et on ne peut garder les bêtes enfermées. Surtout qu'en plus, la nourriture animale à un coût de plus en plus élevé. »


Quels moyens de protection ? Il n'y a pas un seul moyen de protection qui a été expérimenter dans l'Aube, tout comme dans le Haute-Marne. 100% des brebis prélevées par les loups n'étaient pas protégées, en Haute-Marne comme dans l'Aube.


Je cite encore :  "Nous sommes dans un système fou où l'on dépense de l'argent public pour des indemnisations. Il s'agit d'atteintes aux biens des personnes. À terme, on risque d'avoir des attaques d'animaux de compagnie. Le loup grandit en expérience et à terme n'aura plus peur de l'homme."



Je vous invite à lire cette contre-argumentation, sur le loup prédateur de l'homme, Monsieur le député est dans l'ignorance la plus totale de la problématique du loup, à l'évidence ! Les propos sont dignes de Buffon ! Chacun sait que le naturaliste ne tenait pas le loup, en sympathie ! le député non plus, semble-t-il!


Informez-vous ! Ici :

http://www.buvettedesalpages.be/2013/06/la-fin-d-un-mythe-ou-les-revelations-d-un-songe-totalement-creux.html



Toujours plus aberrant, je cite,

« C'est impensable. Nous ne sommes pas dans une zone montagneuse. Ici, la nature n'est pas vide.Les bois et les champs sont de la main de l'homme. On se heurte à la vision de personnes qui considèrent que ce sont des espaces vides et qui constituent une nature agréable. "


Non, on se heurte à la vision strictement électoraliste, d'un homme politique, qui ne connaît pas le pastoralisme, expliquer que les montagnes sont vides est une hérésie intellectuelle.


La preuve :


http://www.partenariatmontagne.org/issues/biodiversity.html


Faut-il inviter monsieur le député, à sortir de son fauteuil, pour enfiler godasse et pull, direction une estive de montagne ? C'est urgent !



Je cite : « Les fédérations de chasseurs doivent pouvoir être autorisées à tuer ces loups. C'est la seule solution. Le repousser ne sert à rien. Il faut donner la priorité à l'homme. Les gens qui sont en contact direct avec la nature le savent bien, on ne peut rien lui imposer. La raison doit nous pousser à la modestie. Le loup est plus fort que l'homme. Si on joue la carte de la cohabitation, c'est nous qui serons chassés. »


C'est encore une erreure de jugement! 

Je vous invite à lire cette étude sur l'Observatoire du loup, il est incontestable que la pression de chasse exercée sur le canidé, génère plus de prélèvements sur le bétail. Par ailleurs les derniers évènemnts de Haute-marne le prouvent. Ouvrons les yeux ! C'est ici :

http://www.observatoireduloup.fr/le-loup-espece-cynegetique.html



je cite : «  Il faut définir un cadre de légitime défense pour pouvoir prendre en compte la protection des biens et des personnes. »



Encore une contradiction stupide, la légitime défense, n'est pas possible, elle implique une mise en protection des biens, c'est une évidence ! Tirer à vue, c'est la logique du pire !



De plus, il faut souligner les faits suivants, qui sont tous vérifiables,


Serge Prévéraud, un éleveur charentais responsable du plan de relance de la profession, a pris son bâton de berger pour faire de nouvelles ouailles en Champagne-Ardenne.


Je le cite "En 60 ans, les 90.000 ovins de la Marne, des Ardennes, de l'Aube et de la Haute-Marne ont fondu pour stagner vers le chiffre suivant : 15.000 têtes." 



"La France importe actuellement de l'ordre de 60% du mouton qu'elle consomme ce qui ouvre le marché aux productions hexagonales, pourvu qu'elles offrent qualité et traçabilité", explique Emmanuel Aubry du GAEC des Perrières."

 

Faites une loi pour stopper l'invasion du marché, hors Cee, monsieur le Député!

 

Affaire à suivre!

 

jlv



 



 

 















 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JLV - dans Loups Aube
commenter cet article

commentaires

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives