Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 22:37

lievrebrun011.jpgLe capucin, lagomorphe ou encore lièvre d’Europe, est difficile à percevoir, planqué et immobile au centre de la zone de gîte !

 

lievrebrun005.jpg

 

Il aime les aires champêtres, ouvertes, en lisère de bois, ornées de buissons dispersés et les champs céréaliers ou il croise parfois le chevreuil et le renard.

 

lievrebrun007.jpg

 

Il a conquis tous les milieux, tempérés, jusqu’à une altitude de 2000 mètres ! Nocturne, il s’observe de jour, en été, voire à compter du mois d’avril, durant la période du rut.

 

lievrebrun002.jpg

 

Il est possible de l’approcher, jusqu’à cinq mètres de distance, en avançant courbé, calmement et progressivement !

 

lièvrebrun003

 

 

Si vous avez l’occasion de l’observer quand il bouquine vous remarquerez que les combats sont spectaculaires.

 

lievrebrun009-copie-1.jpg

 

Son gîte qui est le plus souvent une petite dépression du sol, il l’occupe quelques heures, en herbes, en haies ou encore en buissons, tout en assurant sa toilette et son alimentation.

 

lievre004.jpg

 

Mangeur de graminées, il apprécie les plantes herbacées, les céréales, les baies comestibles, les bourgeons, les champignons, et les légumes de nos jardins ouverts.

 

lievrebrun004.jpg

 

Comme chez tous les lagomorphes, il ingère souvent ses laissées, riches en bactéries et vitamines  afin de les digérer à deux reprises !

 

lievrebrun008.jpg

 

 

Si besoin, en cas de danger mortel, le lièvre traverse les zones humides à la nage !  Il vagit éventuellement ( cri )

Le lièvre galope et atteints  les 70 km/h. Des pattes postérieures interminables lui permettent de faire des bonds de trois mètres.

 

 

 

lievrebrun006.jpg

JLV

 


 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives