Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 09:13

toilearaignee.jpgElle débute par la mise en place d’un cadre. Les fils sont tendus horizontalement et verticalement, reliés entre eux si besoin, sur des supports solides choisis par l’araignée. La deuxième phase consiste à former un rayonnage renforcé entre ses fils d’encadrement. Rayonnage dont les soies sont toutes ajustées vers le centre de la future toile. Cette structure en rayon est donc confortée en son centre.

 

epeiretoile.jpg
L’araignée poursuit alors, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, à fixer des fils espacés et non collants aux rayons, donnant ainsi une forme primaire à la spirale.


epeiretoile2.jpg


En terminant de l’extérieure, en sens inverse, elle donne la forme définitive, avec des soies collantes. Les spires sont plus rapprochées et parfois muni d’un fil d’alarme transmettant les vibrations d’une proie engluée. La toile est ingérée par l’araignée, chaque jour, avant sa nouvelle construction, très souvent, au même endroit.


toileephemere1.jpg


L’araignée recycle donc sa production, tout en récupérant les acides et glucides composants les soies.

 

Merci de votre visite. A bientôt.

 

A suivre, morphologie de l'araignée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Francis 13/03/2010 21:46


Voila un article bien instructif ! merci


JLV 13/03/2010 22:08


de rien, à bientôt sur ton blog


Crikette 12/03/2010 11:34


Très belle article à éviter de faire lire aux arachnophobes :-))


JLV 12/03/2010 19:00


oui, oui, arachnophobes s'abstenir....paraît que bien grillées, au feu de bois, elles ont le même gout que le crabe....allez savoir!!


Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives