Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 12:31

abeillethomisebourrache1.jpg

L’été se prolonge encore en campagne, la bourrache, importée par les Maures au moyen âge, dispense, encore largement ses fleurs bleues, vers le sol. Les sépales pointés comme des dagues semblent indiquer un danger ! C’est peut-être ses qualités euphorisantes qui ont conduit l’abeille à butiner sans crainte, profitant de la douceur de l’air pour accomplir son œuvre de collecteur.

abeillethomisebourrache4.jpg

La thomise attends depuis des heures, probablement, qu’une proie bourdonnante, bourdon, guêpe ou abeille, présente un céphalothorax velu afin d’y planter ses chélicères. Cette dernière n’a pas eu à utiliser une capacité de mimétisme reconnu pour établir son affût. D’une vivacité tout à fait variable, suivant les espèces, la chasseresse n’en reste pas moins un prédateur redoutable.

abeillethomisebourrache3.jpg

Les hyménoptères sont ses principales victimes. Quand l’abeille se présente, les sens embrouillés par la plante, l’araignée crabe n’hésite pas un instant. Le contact dure, il est fatal à l’abeille.

 

abeillethomisebourrache5.jpg

jlv

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives