Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 15:44

      Les déplacements des canidés depuis 2010, le nombre d’éleveurs touchés en 2011, et en 2012, la dispersion engagée depuis décembre 2011 et encore depuis novembre 2012, les nombreuses photographies obtenues, les prédations et/ou présences avérées au même moment en des lieux différents, les surfaces investies sont en totale corrélation avec la présence d’un nombre important d’individus regroupés en meute, dispersés en couple et isolés. A comparer avec le développement du phénomène au début des années 1990 dans le Mercantour, il est possible d’envisager la présence de 4 à 5 meutes à moyen terme, pour un effectif global de 30 individus. Individus établis sur au moins 5 départements. A dix ans, la présence d’une quinzaine de meute est envisageable. Sauf campagne d’éradication possible, l’anticipation totalement inexistante de l’Etat, mettant en danger le domestique et le sauvage. Cette non-anticipation trouvera fatalement une limite qui engendrera des tirs légaux ou non, dans une totale perte de contrôle d'une situation engendrée par les pouvoirs publics.

 

vue-globale-deplacements-loups-est-france.jpg

 


2010 : La présence de 4 individus est connue (Onf et Service Véto).

Les suspicions de présence sont enregistrées par l’Oncfs en 2005 et 2007, elles attestent de la présence du canidé depuis quelques années (témoignages visuels). En particulier coté alsacien du massif vosgien.

Durant l’hiver 2010/2011 d’autres relevés de traces et d’empreintes (Oncfs) confirment la présence du canidé. Les éleveurs ne sont pas avertis de la présence, forte du loup. Comme en 1996, en Mercantour, le déni de l’Etat (présence du canidé) pousse les éleveurs à l’exaspération. Je rappelle que l’information fut diffusée dans un magazine à grand tirage, bien avant que l’Etat ne confirme les faits. Le nord se situe dans le coin gauche, en haut, sur la carte çi-dessus.

 

les cartes en détail:

SITUATION-DEBUT-OCTOBRE.jpg

la zone vitale vosgienne et l'aire de dispersion en Alsace (polygone rouge). Octobre 2011

 

IMAGE-SIX.jpg

les premières prédations sur les vosges lorraines (pointes jaunes), sur le territoire exploré en 1977 par la bête des vosges ( pointe blanches). Mai 2011. Les droites de couleur représentent les azimuts de déplacement

 

2011 Les effectifs s’installent sur le massif des deux cotés des crêtes vosgiennes.

 

Certains individus (2 au moins) explorent le nord de la Haute-Saône dès la fin de l’automne (tout comme en 2012, sur la même période). Les faits sont diffusés avec plusieurs mois de retard. La présence de canis lupus italicus est enregistrée au Val d’Ajol en janvier 2012, annonçant l’installation de 2 canidés dans l’ouest du département vosgien. (éventuellement, les mêmes) En Franche-Conté le loup (seul) est poussé vers le Nord puis s’exile en Jura.

 

loups-vosgiens-les-loups-tombent-du-ciel.jpg

Déplacements à fin mars 2012.


deplacement-loup-jura.jpg

Déplacements du Loup Doubs-Jura....Savoie?


zone-de-la-bresse.jpg

 

Zone-centrale-croisee-zone-vitale-loups-vosges.jpg

La zone vitale en vert fluo, doublement axée sur, La Bresse (polygones rouge et violet)

 

2012 Les effectifs s’installent des deux cotés du département vosgien.

 

Début Janvier 2012, le phénomène migratoire en provenance du massif vosgien s'accélère. ( vosges et haute saône)

Le loup Doubs-Jura migre vers la Savoie. C’est une hypothèse probable. Le loup est présent sur Grand, Midrevaux, Sionne, vraisemblablement en Meuse (Contrisson). Le nombre de prélèvements n’est pas en rapport avec la présence d’un seul individu. Au début de l’automne, 2 canis lupus migrent ( provisoirement ?) vers l’ouest, un ovin est prélevé, 2 témoignages (chasseurs) parlent de deux individus, un 3ème d’un loup isolé. Les 2 canidés ont été débusqués involontairement durant des battues, sur le chevreuil.

 

zone-vitale-loups-Neufchateau.jpg

Zone vitale Ouest Vosgien mai 2012

 

loups-aube-et-haute-marne.jpg

Développement au nord de Bar sur Aube novembre 2012

 

ele5-copie-1.jpg

Résumé de la situation vosgienne à décembre 2012

 

Prospective 2013:

 

Probables prédations en Haute Saône, Haute Marne, Aube, avec retour des individus en déplacement sur les secteurs d'origine, avant le début du printemps. Possible déplacement vers le Nord durant l'hiver 2012/2013 en direction du lac du Der, concernant la Champagne Ardenne.

Affaire à suivre.

 

jlv




 

Partager cet article

Repost 0
Published by JLV - dans Loup analyse
commenter cet article

commentaires

JLV 24/06/2013 14:09


Dans les faits, les effectifs ont prélevé dans le secteur Grandérinois, avec une augmentation des taux de consommation, EN MAI 2013, la présence de plusieurs individus est attestée par les
différents relevés de piste, MIDREVAUX 19 AVRIL 2013

JLV 30/01/2013 21:00


Voilà, il semble être arrivé dans le nord de la Bourgogne...


 

JLV 26/01/2013 17:01


Présence très probable du canidé, en Meuse en janvier 2013....

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives