Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 10:14

abeillecharpentiere1.jpgElle porte de nombreux noms, elle migre peu à peu vers le nord. Elle travaille le bois, contrairement aux autres qui s’escriment dans l’alimentaire. Xylocope !


abeillecharpentiere2.jpg


Quel patronyme barbare pour cette abeille sauvage dont la livrée noire violacée correspond plutôt à un jour de deuil. D’une taille imposante elle vole bruyamment de fleurs en fleurs à partir du mois d’avril. Ce perce-bois ou encore « charpentière » préfère les milieux chauds et ouverts. Elle est devenue fréquente dans nos vastes zones urbaines. Il paraît qu’elle y recherche la glycine et le groseillier!


languedeserpent.jpg                       Elle apprécie aussi la Langue de Serpent ( Echium vlugare ), parfois considérée comme "invasive"....!!


Lointaine cousine de la fourmi, qui est aussi un hyménoptère, une couleur noire éclatante et des ailes aux reflets bleuâtres, voire violets, caractérisent cette abeille dont seule la femelle, a conquis le statut d’artisan ! Cette actrice travaille en solitaire, forant son nid dans un bois mort bien choisi, pour y passer l’hiver. Elle y loge aussi ses larves.


colletecommune.jpg       Abeille sauvage commune, peut être la collète?

  

Cette voleuse de nectar, qui à la réputation d’être un mauvais « pollinisateur » du milieu ne tient peut être pas à concurrencer autre mesure, ses sœurs organisées en bataillon. Elle reste cependant inoffensive et à priori dépourvu de dard, comme de nombreux bourdons. Si vous souhaitez l’observer, préparer lui quelques vieilles bûches au fond du jardin, non loin de fleurs parfumées,  si l’envie vous en dit, n’hésitez pas à lui faciliter la tâche, percez quelques trous du diamètre d’un doigt, la Charpentière n’est pas équipée du dernier outil portatif à la mode.


xylocope.jpg


Il faut dire également que cette charmante ouvrière de la filière bois, peut s’installer chez vous sans prévenir. Il faut alors la déranger, sans oublier qu’elle préfère de loin les bois de chauffe et occasionne peu de dégâts en comparaison des xylophages, beaucoup plus hostiles ! Une pulvérisation à l’eau froide, à plusieurs reprise doit suffire à lui faire comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue.

 

Merci de votre visite, à bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

certificateur 29/10/2013 09:25


Merci pour l’information, moi je ne connais rien sur les abeilles à part qu’il existe la reine, les ouvrières, les bourdons. Mais les races je n’y connais rien du tout mais je te remercie pour
les informations, j’en connais une donc aujourd’hui et je pense que je vais suivre ton site pour en connaître d’avantage.     

lionel 13/02/2010 16:37


les abeilles charpentières ont une couleur faite de reflets, du bleu  au violet... moi je les trouves très belles.
bonne journée, lionel et merci pour ton com. 


JLV 13/02/2010 19:06


un peu austère, tout de même, l'abeille qui remonte du sud...merci pour tes commentaires


Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives