Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 15:29

estive2012-64.jpg

      Une lumière rasante flirte avec les sommets du Mont Blanc, juste après le lever du jour. 6h30 ! Il faut prendre le sentier de la crête, semblant de layon naturel plus ou moins défini, ouvert entre les herbes hautes, afin de libérer les bêtes de leur enclos électrifié.

 

 

estive2012-2.jpg

Gina et Cléo semblent excitées ce matin, ma présence inhabituelle motive les deux chiennes à entrer en concurrence. Durant la montée vers la crête en direction du Grand Roc, elles se retournent sans cesse afin d’observer Mathieu qui laisse faire, alors qu’elles devraient se tenir dans ses jambes, en retrait.

 

estive2012-30-copie-1.jpg

Le solitaire attend patiemment, camouflé dans les herbes hautes et sèches. Il se redresse et m’ignore mais je sens bien qu’il m’observe, sans en donner l’air. Croc redresse insensiblement la tête à mon approche, le pâtre salut le Patou d’un surnom adapté à sa morphologie. Le chien nous suit du regard sans vraiment s’approcher. Le soleil lèche enfin la montagne, le panorama est impressionnant.

 

estive2012-5.jpg

L’objectif du matin est de rassembler les bêtes en bergerie afin d’examiner quelques boiteuses et séparer les béliers des mères. En dehors de quelques agneaux encore chétifs qui resteront au lait (et à l’herbe), une vingtaine de béliers seront aussi drogués. Un vermifuge, naturel à base de vinaigre, ail et différentes plantes, leur sera injecté directement dans la gorge. Nous prenons la direction du troupeau sans empressement. Les brebis doivent faire leur ventre dans la descente, vers le chalet. Ici, tout n’est que monté et descente, le mot plat n’a plus vraiment de sens. Les pieds travaillent tout autant que les jambes et le dos. Le bâton est utile et reposant, rassurant aussi, parfois.

 

estive2012-1.jpg

 

Les chiens piaffent d’impatience de commencer le travail de conduite, surtout Gina, la vieille, elle, semble impassible. Elle attend les ordres. Parle, qui provoque l’aboiement, droite ou gauche, devant, stop ou encore pousse qui engage le troupeau à la mobilité. Les brebis mangent généralement en montant, puis elles chôment à l’ombre d’une crête ou sous les arbres isolés. Avant de descendre, vers une source, un filet d’eau, puis investissent à nouveau les raideurs du paysage.

 

estive2012-45.jpg

Cléo est à l’office, elle ne se fait pas prier pour accomplir la conduite, Gina est moins ordonnée, le pâtre pratique une gestuelle pour modérer les ardeurs du berger des Pyrénées qui saisit les brebis à la laine. Il motive les chiennes à la parole, le son des sonnailles emplit la montagne, sous le ciel bleu azur.

 

estive2012-42.jpg

 

estive2012-41.jpg

 

estive2012-108.jpg

Les Thônes et Marthod ont un look sympathique, de belles cornes torsadées enrichissent une tête bicolore à l’air débonnaire. Nous arriverons au chalet vers 8h30, la journée ne fait que commencer !

 

 

 

estive2012-39.jpg

 

estive2012-63.jpg

A suivre.

 

JLV

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives