Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 19:10
telephore.jpgImaginez ! Imaginez-vous, confortablement installé sur l’herbe grasse, un jour d’été sans fin, pesant de tout votre poids sur un monde délaissé et méconnu. Un monde de lilliputiens ou la norme tient d’un unique centimètre, voire plus souvent du millimètre. Imaginez-vous endormi !

Imaginez encore que ce monde miniature, ce microcosme secret, végétale où animal réagisse de manière outrancière à la lourde menace que vous faites peser sur lui sans même vous en rendre compte.

 

pissenlit.jpg

 

Imaginez que pendant votre sieste tranquille, ce monde négligé, épuisé, grandisse en multipliant par cent ou par mille toutes ses proportions, afin de ne plus subir votre présence momentanément oppressante.

Imaginez une dernière fois votre réveil, au matin, dans la rosée lentement évaporée par un vent tiède, perché sur un brin d’herbe souple et appréciable, à une dizaine de mètres d’un sol grouillant de vie. Vous avez rendez-vous avec un monde chargé d’herbes folles, de fleurs des champs, de rampants et de volants, un micro-monde restreint et adapté à un vaste milieu en perpétuel compétition !

 

plantes.jpg

 

Comme chaque matin, vous ouvrez lentement les yeux. Le sens de la vue, dont vous avez quelque peu oublié toutes les capacités dans votre vie d’humain pressé, vous révèle une forêt digne du mésozoïque, bercée dans une lumière à dominante verte, douce, apaisante et assez inhabituelle au premier abord. Les gymnospermes y produisent de nombreuses graines sans protection, pour lesquelles des racines invisibles servent d’ancrage. Ces plantes ont inventé depuis le jurassique les procédés pour se protéger des agressions multiples, sans intervention humaine.


fourmi2.jpg


Des arbres et des fougères, vous semble-t-il à première vue, forment ce vaste domaine du vivant et les angiospermes présentent leurs multiples fleurs qui ressentent déjà votre présence inaccoutumée. Forêt, contre nature, communément nommé prairie dans votre dictionnaire électronique, herbage pour lequel vous n’avez plus de regard depuis longtemps déjà et qui pourtant cache une vie extraordinaire, aux formes, aux couleurs, aux vies extraordinaires et totalement insoupçonnées.


grimpante.jpg


A votre échelle actuelle, bien-sûr, votre position prends une tout autre mesure. La première chose qui vous inquiète est ce bourdonnement tout d’abord diffus et lointain, un ronflement qui semble se rapprocher rapidement puis envahit complètement votre nouvel univers, une forêt de graminées diverses et variées, de plantes à fleurs encore endormies, de plantes rampantes ou grimpantes toujours en action.


bourdondespierres.jpg


C’est à ce moment que vos yeux écarquillés d’interrogation se fixent sur le regard noir et luisant de ce grand bourdon, déjà au travail, voltigeant de boutons en herbes torsadées sans qu’il ne prête d’ailleurs, la moindre attention à votre présence quelque peu inutile en ce monde qui est pourtant le vôtre.


etamines.jpg


Formidable acteur de la pollinisation, le bourdon des pierres ( Bombus lapidarus ), ainsi nommé parce qu’il construit son nid entre deux pierres disjointes, dans un muret ancien, rassemble patiemment sa collecte de nectar dont il garnit ses paniers. Cette reine, car il s’agit d’une reine dont le vol bruyant vous a effrayé, participe à la survie de la colonie qui compte à ce jour près de quatre cents membres laborieux et volontaires. Mais vos sens refusent d’admettre l’évidence, vous n’en croyez pas vos yeux qui pourtant ne vous trompent jamais, pensez-vous. C’est un rêve ! Un rêve surréaliste, dans un monde fantastique. Le monde extravaguant du fond du prés !

pissenlit2.jpg

Fin de la première partie. Merci de votre visite. A bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Victor DEL REY 18/02/2010 10:50


Cette première partie est géniale. J'ai hâte de voir la seconde....


JLV 18/02/2010 12:26


merci, la suite est pour ce soir...à bientôt


Embrun 17/02/2010 21:13


AYEUH!!!!

J'ai tellement imaginé que c'est rentré dans mon oreille et ça ne veut pas en sortir maintenant !!!


JLV 18/02/2010 10:28


Non, non, ça mange pas les grosse bête....


Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives