Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 14:23

Le loup en Lorraine dans dix ans ?

 

Une certitude : chaque année, le loup agrandit son territoire. (Photo Alexandre MARCHI)

zoom

 

  (Photo Alexandre MARCHI)

 

« I l arrive, convaincu de ses droits naturels qu’il va devoir opposer aux droits des hommes. Préparons-nous à l’accueillir comme le régulateur naturel qu’il est tout simplement. Un régulateur indispensable, si nous savons préparer son retour… Chevreuils, cerfs, sangliers, chamois et d’autres espèces plus modestes, n’attendent qu’un prédateur naturel pour équilibrer et modérer les excès engendrés par les hommes, même de bonne volonté ».

Dès la préface du livre « Le retour du loup en Lorraine », Jean-Luc Valérie ne s’embarrasse pas de formules elliptiques ! Un discours et des affirmations qui vont surprendre, recevoir l’assentiment des uns, agacer et irriter beaucoup d’autres !

Photographe animalier et fervent défenseur de la nature, l’auteur s’appuie sur différents constats. Si la présence de « canis lupus » est avérée dans le Mercantour depuis 1997, sa « dispersion génétique » est constatée aujourd’hui dans l’ensemble du massif alpin, les Pyrénées, mais également la Lozère, la Drôme… Selon Jean-Luc Valérie, l’animal serait désormais présent en Franche-Comté «  et prêt à migrer vers le Nord en toute liberté ».

Autrement plus doué que bon nombre d’animaux, et parce qu’il parvient à se jouer des obstacles mis en place par le genre humain au fil des siècles, («  il s’est affranchi du couloir encombré de la vallée du Rhône ») le loup n’en finirait donc pas de découvrir et arpenter de nouveaux territoires.

Alors, d’ici une dizaine d’années, un promeneur pourra-t-il apercevoir la silhouette furtive d’un loup en Forêt de Haye (aux portes de Nancy) ou dans celle de la Reine (entre Meurthe-et-Moselle et Meuse) ? L’auteur estime que ce n’est pas impossible. Mais il reste persuadé que le retour du loup doit être «  prévu et organisé ». De quelle façon ?

On imagine déjà les conflits entre chasseurs, éleveurs et organisations écologiques !

Michel BRUNNER

 

lien: link vosges matin est républicain

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jlv 15/01/2011 14:33



le retour du loup doit être organisé....cela fera l'objet d'un prochain livre....afin de traiter le sujet sous un autre angle.....



JLV 15/01/2011 19:08



c'est déjà bien avancé



Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives