Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 15:49

lecheran

    Le Chéran

 


Les tons chauds du Jalouvre:

 

Afin d'aborder le lac d'Annecy par le sud j'ai choisi de traverser le massif des Bauges au petit matin. Moins 7 degrés, c'est la température au pont de l'abîme qui révèle sa gangue de glace au lever du jour. Une couche de neige gelée couvre le revêtement du tablier, un givre collant fixe les câbles porteurs, quelques suspentes et toute la végétation alentour. Le panorama lui aussi paraît encore figé dans son univers de gel nocturne. Même les bruits d'écoulement du Chéran, qui prend naissance au crêt de l'Aigle dans la montagne du Semnoz, ne parviennent pas à percer la froidure. En aval la rivière a pris des couleurs froides, des reflets bleus et verts courent entre les roches givrées. La forêt ploie sous la neige des jours derniers. Les brumes hivernales jouent avec les cimes du Semnoz.

 

pontdudiable.jpg


L'onglet gagne rapidement mes doigts malgré une paire de gant angora qui ne résistent pas à l'humidité de l'air. Le passage du col de Leschaux est indispensable pour accéder au lac d'Annecy dont les fonds noirs, sous un plafond bas ne dispensent aucune lumière en début de matinée. Une fenêtre météo prévoit plus de lumière en fin d'après midi. Je décide de poursuivre ma route vers la Clusaz afin de passer le col de la Colombiére à 1613 mètres d'altitude. Je suis rapidement contraint à renoncer, la Colombière est fermé, il me reste alors un seul passage, le col des Aravis qui est habituellement inaccessible de novembre à avril. 127 mètres, entre courbes de niveaux, séparent les deux cols, pourtant j'accède aux Aravis sans aucune difficulté.

 

portedesaravis.jpg

 

La température de l'air frise le zéro, la porte des Aravis se découpe sur un ciel indigo, un soleil radieux réchauffe le paysage enneigé. Mon objectif est double, tenter l'ascension de la Croix de fer et poursuivre jusqu'au Chalet du Curé si l'enneigement le permet. Une première évidence s'impose, après quelques hectomètres, les sommets du Bargy et en particulier le pic de Jallouvre manque de neige, pourtant je progresse en dehors du sentier dans une poudreuse légère dans laquelle mes chaussures de marche s'enfoncent de près de 30 centimètres à l'altitude moyenne de 1500 mètres.


aiguilleverte.jpg     L'Aiguille verte

 

Du haut de ses 2438 mètres le Jallouvre et dans une moindre mesure la pointe d'Almet paraissent nus dans un univers minéral qui rappelle plutôt la fin d'un chaud printemps. Après avoir suivi la limite du département des Hautes Alpes je m'arrête quelques instants face à l'Etale qui domine la Croix de Fer dont l'accès se perd entre rochers et plaques de neige. L'ascension me semble rapidement impossible sans un équipement approprié, les raquettes, un piolet et un bâton de marche, sans oublier les guêtres indispensables pour couvrir le bas des jambes.


jalouvre.jpg


Je poursuis vers le Chalet du Curé dont le sentier est parfaitement aménagé. De nombreux ruisseaux serpentent sous la neige, coupent les passages et dévalent la pente en direction de la Giettaz. Les températures positives de cette fin de matinée accélèrent le processus de fonte, dans les zones d'ombres, des stalactites de glaces se forment sur les rochers qui surplombent le sentier.

 

glace2.jpg

 

 

La montagne suinte l'eau de toute part, le déficit de précipitations et les températures élevées bloquent le processus naturel d'enneigement. Les roches striées des Aravis, imbibées d'eau de fonte, éclatent chaque nuit sous l'action du gel. Le soleil de midi sonne le retour vers le col, en contrebas les gorges de l'Arondine s'enflent vers le village de Flummet. En ces lieux sauvages, les fluctuations rapides de températures jouent parfaitement leur rôle, jours de fonte, nuits de glace, c'est le rythme incessant imposé par la nature. Même les bulles d'air qui flottent sur les eaux rapides de l'Arondine ont l'air de se cristalliser dans l'ombre, la glace fondue et refondue prend des reflets cyans, la neige s'écoule insidieusement pour former une glace opaque et plissée, les larmes de la montagne se figent en de longs doigts blafards.

 

stalactite.jpg


A l'entrée des gorges sur le bord de la voie, des tuyaux d'orgue presque fluorescents s'unissent à la neige molle, alors que certaines pépites de glace explosent de reflets dorés au moment ou le soleil quitte ses lieux soudain sans lumière.


grandlachat.jpg


La lune s'accroche déjà au Grand Lachat, en direction du Bornant, alors qu'un parapentiste regagne la terre avant le début du gel. Une lumière inimaginable ondule entre les épicéas qui commence à relâcher un brouillard givrant habituellement matinal.


glace3.jpg


Au retour, le lac d'Annecy n'offre pas les mêmes impressions, les eaux sombres de l'est tranchent totalement avec celles de Bout du Lac et de Jorrioz. Les brumes du Semnoz n'en finissent plus de flotter au gré des vents, le mont Verrier a crevé le plafond, une lumière jaune se disperse dans l'air vaporeux de cette fin d'après midi sans couleur. Les seules traces de neige encore visibles s'accrochent aux dents du Lanfon, l'hiver serait-il mort, noyé dans les eaux vertes et printanières du lac d'Annecy?

 

Retrouvez toutes les photographies dans l'album, Jours de fonte, Nuits de glace

 

lacannecy

 

Merci de votre visite, à bientôt.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Marc 13/02/2010 09:14


un copié collé pour laisser une trace de mon passage car un W E très chargé, la preuve en photos la semaine prochaine, je pense; bonne journée


JLV 13/02/2010 11:49


d'accord jm , on t'attend, alors...bon week-end


Crikette 12/02/2010 22:24


Si beaucoup, je n'y suis pas retournée depuis novembre 2007 pour des raisons très personnelles :-(


JLV 13/02/2010 11:48


bien, il est inutile d'en dire plus, bon week end


Crikette 12/02/2010 21:07


Superbe article. J'ai aperçu des lieux et pics bien connus.  C'est une bien belle rando.. merci pour les photos et le partage. 

Tu me donnes envie de déménager à la montagne ;-) 


JLV 12/02/2010 22:17


merci,le canada ne te manque pas trop?


Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives