Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 10:49

Elles élèvent leurs petits, pondent dans leurs proies, transportent leur progéniture, liquéfient le vivant avant de l'ingurgiter sans retenue, tissent ou chasse à l'affût, ceux sont les arachnidés. Les arachnides sont des arthropodes, au même titre que le sont les myriapodes ( scolopendres et milles-pattes ), et autres insectes tout comme les crustacés. Différenciées des insectes par un corps formée de deux parties seulement (céphalothorax et abdomen), ne possédant ni aile , ni antenne, elles se distinguent par une autre particularité singulière. La présence de huit pattes aux pieds articulés qui les classent parmi les arthropodes et non pas les insectes. Autre caractéristique, une paire de crochets à venin, indispensables à la capture de proies vivantes ! Charme suprême, ces charmantes chasseresses sont le plus souvent recouvertes de poils utiles à la détection de proies et à la compréhension de leur environnement. arachnide013.jpg
Agelena labyrinthica, doux nom pour une araignée!




arachnide002.jpgCurieux comportement coprophage.....?

arachnide004.jpgLe faucheux à six pattes ?

Les opilions (Opiliones), mieux connus sous le nom vernaculaire de « faucheurs » ou « faucheux », appartiennent à la classe des arachnides, tout comme les araignées, les scorpions et les acariens.

Les opilions se distinguent des araignées par le fait que leur abdomen segmenté et leur céphalothorax sont soudés. Ils possèdent quatre paires de pattes qui sont habituellement longues et fines. Le régime alimentaire des opilions s'apparente à celui des araignées (elles sont carnivores) mais ne mordent pas les humains. Contrairement aux araignées, qui ne consomment que le produit de leur chasse, les opilions peuvent se nourrir de cadavres d'insectes et d'autres petits animaux.

Les pattes d'opilions se détachent facilement (l'autotomie) et il est fréquent de rencontrer des individus avec moins de huit pattes.

1 600 genres et 6 400 espèces sont connues et réparties entre quatre sous-ordres.

arachnide001.jpg

 La faciès, trés commune porte ce nom étonnant à cause d'une marque ventrale caractéristique!

arachnide012.jpg



arachnide006.jpg
La saltique: Chalcoscirtus ( nigritus  ? ), ici vraisemblablement un male .

Elle a la particularité de bondir, soit pour se protéger soit pour capturer une proie, taille réelle, environ 4 millimètres, deux yeux frontaux et deux autres paires sur les cotés du céphalothorax ( tête-thorax ) lui permettent de repérer ses proies.

arachnide008.jpgLa tétragnatne extansa doeée, reine du marais, apprécie les grosses proies telles que les libellules.

arachnide014.jpgL'Epeire diadème préfère le sous bois, mais aussi les supports métalliques, sur les ponts par exemple où elle capture par grand nombre la mouche de mai.


Merci de votre visite. A bientôt.

arachnide005.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

richardunord 16/04/2012 21:34


Je me suis déjà occupé de cette légende urbaine...


http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2009/02/19/non-l-araignee-ne-pond-pas-sous-la-peau.html


C'est donc achi-faux... désolé pour les internautes canadiens...

JLV 18/04/2012 07:33



c'est bon à savoir...



richardunord 15/04/2012 09:31


Je suis intrigué par ton affirmation que "les araignées pondent dans leur proie"...


Où as-tu lu cela ?

JLV 16/04/2012 19:17



il semble que cela soit connu chez l'homme également ....


 


http://reponses.qctop.com/est-ce-possible-qu-une-araignee-ponde-ses-ufs-sous-la-peau-humaine.html



richardunord 09/12/2010 22:50


Jolie photo de l'Agelena (et bravo pour l'identification...) ainsi que des Opilions (qui n'ont pas de venin...). Celle que tu appelles "faciès" est une Argiope bruennichi (Epeire fasciée, Epeire
frelon etc...). J'avoue ne pas connaître la Saltique que tu nous présentes... :-(((... La suivante est effectivement une Tetragnatha (peut-être extensa !). L'Epeire diadème (dite encore Epeire
porte-croix, Epeire des jardins etc...) est très présente dans les jardins... Elle a une cousine qui squatte effectivement les supports metalliques des ponts et qui répond au doux nom d'Epeire des
ponts et en language scientifique "Larinioides sclopetarius"... J'avoue aussi ne pas reconnaître la dernière... mais si tu as une photo du verso... peut-être !! Merci pour toutes ces belles
photos... les arachnides sont toujours un peu les "parents pauvres"... Richard


JLV 10/12/2010 16:40



merci encore pour toutes ses infos, pour la saltique je pense à une negrita,  mais c'est à confirmer



Crikette 03/02/2010 17:16


Intéressant, je ne ferais pas suivre à une amie arachnophobe.


JLV 03/02/2010 18:32


elles sont belles pourtant, merci pour tes encouragements


Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives