Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 16:16

voletourneau.jpgDe fait, le titre de cet article est complètement trompeur. Pour accéder plus facilement à l’avifaune, il est préférable de la faire venir, à l’endroit choisi par vos soins. C’est très facile. L’approche demande plus de temps, plus de patience, plus de « métier »….Commencez donc par le début. Avec quelques conseils, vous allez pouvoir découvrir toutes les espèces présentes, dans votre jardin, voire, dans le parc en bas de la rue, et même sur votre balcon. Sans compter les migrateurs qui se déplacent presque durant tout l’hiver.

     Ci-dessus, vol d'etourneaux au lever du jour...

pinsondunord3

      Le Pinson du nord, territorialiste et de mauvais humeur

En premier lieu, il faut savoir que si vous nourrissez ces oiseaux si prudents, durant l’hiver, il est très recommandé de ne pas arrêter avant le printemps. Vous allez créer des habitudes qui sont contraires aux modes de prédation naturels. Mère Nature n’aime pas les excès, je l’ai déjà dit. En effet en « fournissant » vos oiseaux, vous allez les faire revenir sans cesse, dès le lever du jour, jusqu’à la tombée de la nuit ou presque ! Un animal sauvage quel qu’il soit, recherche toujours la facilité en période de disette. Le savant dosage entre dépense de calories et absorption de calories devant toujours rester positif, pour survivre. Si vous stoppez le nourrissage trop tôt, après avoir habitué artificiellement vos convives, nombreux seront ceux qui dépériront si cela correspond à une période froide ou enneigée. Donc prudence, assumez vos choix.

 

nonette2.jpg

      La Nonette, une mésange, en fait....

Ne donnez pas de pain, les oiseaux s’en gavent parfois et finissent par connaître des carences fatales en vitamines et oligo-éléments. Privilégiez graines de tournesol, graines pour les oiseaux des jardins, et des boules de graisse, voire les briques de margarine. Pommes et fruits sucrés sont les bienvenus, également. Cela étant dit, choisissez un endroit calme, peu passant, à l’abri des chats et autres prédateurs. Aménagez-vous un abri, soit naturel ( branchages, haies...etc. ) duquel vous serez bien entendu invisible du ciel, soit à l’aide d’un filet de camouflage, qu’il n’est pas interdit de noyer sous la végétation !

 

affutmixte.jpg

 

Il faut parfois une bonne dizaine de jours avant que l’avifaune change ses habitudes et vienne régulièrement vous rendre visite. Si vous souhaitez photographier vos convives, utilisez un trépied ou un support naturel. Prévoyez un siége ! Arrivez un peu avant le jour, si l’action se passe en milieu naturel. Ils seront vite présents.

 

tenue3d.jpg

                  Tenue 3 D

Evitez les mouvements, si vous souhaitez bouger une tenue de camouflage est indispensable. Les oiseaux détectent le moindre mouvement. Couvrez vos mains et votre visage, si possible.

pouleeaufemelle        Poule d'eau, femelle...


maubèche      Maubèche, espèce qui est encore chassée actuellement...

Merci de votre visite. A bientôt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Val' 18/02/2010 11:23


Mais quel est donc ce buisson au pied de l'arbre???
Val'


JLV 18/02/2010 12:27


le buisson....c'est moi....la nature est sauvage et timide...il faut bien s'y fondre...bizous


Fab 18/02/2010 09:08


Je pensais que l'aviphone était le nouveau téléphone avec vidéo embarquée ... mais non


JLV 18/02/2010 10:30


cela aurait pu être cela....mais c'est bien plus simple, ça plume, ça vole, ça chante, à plus


SONYA 9 7 2 17/02/2010 19:16


ça doit être impressionnant de les voir ainsi
gros bisous


JLV 17/02/2010 19:54


C'est surtout trés beau, un oiseau....les grands oui, comme le héron, le cormoran de nuit, les rapaces font battre le coeur...plus fort, c'est sûr....bonne soirée


Profil

  • JLV
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE
  • AUTEUR PHOTOGRAPHE

Recherche

Archives